Imprimer cette page

Un pied dans le monde du travail

Le 2 novembre dernier, 43 élèves de l’école de la Rose sauvage se sont plongés dans le monde du travail le temps d’une journée d’observation. Une façon pour eux de commencer à songer à leurs options de carrière.

C’est dans le cadre du programme national « Invitons nos jeunes au travail » que l’école de la Rose sauvage a organisé une journée d’observation destinée à donner aux élèves de deux classes de 9e année une expérience de la vie professionnelle.

Sous l’impulsion de Nadia Lachance, enseignante, chacun des 43 élèves a passé la journée du 2 novembre sur le lieu de travail d’un parent ou d’un membre de la famille. Ceux qui n’ont pas trouvé de placement ont eu la possibilité de passer cette journée à l’école, en observant par exemple le travail du secrétariat ou de la conciergerie.

« On essaie de les responsabiliser dès le début de l’année, de les faire réfléchir à ce qu’ils veulent faire de cette journée », a expliqué Mme Lachance. Car ils ne sont pas obligés d’aller sur le lieu de travail de leurs parents, ils peuvent choisir autre chose.

« L’idéal est pour eux de trouver un placement qui correspond à un domaine qui les intéresse », a poursuivi l’enseignante. Mais certains de ces adolescents attendent parfois la dernière minute, et finissent par passer cette journée dans un lieu qui ne leur convient pas.

« Mais même s’ils n’ont pas aimé cette expérience, c’est bénéfique. Je leur dis : au moins, tu sais que tu peux éliminer ça de tes choix de carrière ! », a précisé Mme Lachance.

L’objectif est de donner à ces élèves une expérience du monde du travail, et de les aider ainsi à faire des choix éclairés pour leur avenir professionnel. Chaque année, la majorité des élèves reviennent satisfaits de cette journée d’observation, a assuré l’enseignante, et certains ont même pu approfondir leur compréhension de certains métiers. « Une année, a-t-elle raconté, une élève qui avait passé la journée dans la garderie où sa mère travaillait est revenue en disant qu’elle comprenait pourquoi sa mère était fatiguée le soir ! »

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)