Imprimer cette page

Rencontre avec Patricia Lortie

Jumelant le réalisme et l'abstrait, Patricia Lortie, une artiste originaire du Québec offre un style tout à fait unique de peintures et de sculptures. L'artiste en art visuel, installée à Calgary depuis 21 ans, partage sa source d'inspiration et ouvre la porte sur son processus créatif. Rencontre !

Broken websize« Personnellement, je ne connais personne d'autre qui peigne de cette façon-là », commence la passionnée d'art. Son style tend de plus en plus vers l'abstrait, mais les sujets, eux, sont bel et bien réalistes. La conjonction entre les formes, les couleurs et les thèmes rendent, selon elle, l'interprétation de l'oeuvre très personnelle pour chacun. Mme Lortie croit qu'en tant qu'artiste, il est important de trouver sa propre voix. « Rentrer dans un moule qui existe déjà, m'accommoder à un style populaire, ça ne m'intéresse aucunement », explique-t-elle.

Si certains peintres produisent de manière très spontanée, l'artiste de Calgary se définit plutôt comme organisée. « Je planifie beaucoup mon dessin, mes mouvements, mais tout ça reste limité. C'est-à-dire qu'une fois que mon croquis est fait, lorsque vient le temps d'ajouter les formes et les couleurs tout autour, je cesse de planifier et je me laisse guider par la toile, précise Mme Lortie, il s'agit là de la partie plus abstraite de mon oeuvre. »

Son originalité se transpose aussi dans une autre forme d'art. Malgré que la sculpture ait longtemps fait partie de sa vie, l'artiste visuelle a commencé à vendre ses créations depuis peu. Il y a environ cinq ans, lorsqu'elle a transité vers son nouveau style de toiles, elle a eu l'idée de les accompagner d'une série de sculptures assorties.

Mère Nature, une muse hors pair

enchevetrement 1websize

Lorsque Mme Lortie a commencé à peindre, elle ne désirait pas illustrer des paysages. « Je trouvais ce style trop courant, ça ne m'interpellait pas tout simplement », ajoute-t-elle. Cependant, réalisant que la reproduction était essentielle à l'apprentissage, elle dut tenter l'expérience. « Puisque je passais beaucoup de temps en nature, les paysages imprégnaient énormément mon univers visuel. Alors j'ai finalement pris plaisir à les reproduire et j'ai fait cela pendant près de 10 ans ».  

L'artiste dit retrouver une tranquillité similaire dans le travail artistique et dans la présence en nature, un sentiment de connectivité qui est difficile de ressentir ailleurs. « Lorsque l'on va prendre une marche en nature, on avance et on se laisse guider par la route devant nous. C'est un peu la même chose en peinture, la toile décide où elle veut aller et l'artiste suit ce chemin », pense-t-elle.

Entre mouvements et fusion

Par le processus de peinture, Mme Lortie a amplement travaillé sur son soi intérieur. Étant un processus tranquille et méditatif pour elle, la peinture et le silence qui l'accompagne lui ont ouvert la porte sur une compréhension du monde plus profonde. « Ma grande révélation fut que non seulement nous sommes tous connectés les uns aux autres, mais nous sommes aussi inséparables de notre environnement. Tout nous influence, et nous avons une influence sur tout », réalise-t-elle. C'est ainsi qu'il est devenu important pour la peintre de représenter visuellement cette connexion à travers ses oeuvres. « Lorsque je travaille les couleurs et les mouvements dans mes toiles, je m'assure que tout soit relié et que l'on ne puisse pas isoler les différents éléments du tableau », complète-t-elle.  

LEveilwebsizeEt pour la suite ?

Pour les années subséquentes, tout en continuant la peinture et la sculpture, la passionnée d'arts visuels explore une autre branche artistique : l'art public. Elle travaille d'ailleurs présentement, en collaboration avec une artiste d'Ottawa, sur un projet pour la caserne de pompiers de Calgary. « Nous allons faire une murale découpée en aluminium. Cette partie-là de mon travail est toute récente pour moi, donc je n'ai pas encore défini mon style, mais j'y travaille », se réjouit-elle.

Impliquée dans la communauté francophone de sa ville d'accueil, Patricia Lortie a siégé 7 ans au conseil administratif du Regroupement artistique francophone de l'Alberta et fait actuellement partie du conseil du Centre d'arts visuels de l'Alberta.

Vous pouvez découvrir ses créations sur son site internet ainsi que la suivre sur sa page Facebook pour plus d'information. Soyez à l'affût, elle ouvrira dès décembre sa propre boutique en ligne !

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)