Imprimer cette page

Des jeunes revigorées

Le 69e Congrès de l’Association canadienne d’éducation de langue française (ACELF), qui s’est déroulé à Québec du 21 au 24 septembre, est maintenant terminé. À en croire trois élèves de Calgary faisant partie de la délégation jeunesse albertaine, le congrès porte ses fruits et motive les participants à poursuivre leur éducation en français.

C’est sous le thème Franconumérique que le Congrès s’est déroulé. Pour Jordan Olstrhoorn, de l’école Notre-Dame des Monts, il s’agit d’un véritable succès. « J’ai aimé l’expérience. J’ai beaucoup appris et je me souviendrai de cet évènement et des gens que j’ai rencontrés pour le restant de ma vie », dit-elle. L’élève ajoute qu’elle a parfait ses connaissances en ce qui concerne l’utilisation de la technologie en éducation. « Ça enrichit l’expérience  dans la classe, en plus de motiver les élèves et de rendre les cours moins ennuyants », tranche-t-elle.acelf

De son côté, Georgia Boivine-Lee, de l’école de la Rose sauvage, a plutôt apprécié rencontrer des francophones de partout au pays. « On a rencontré plein de gens, dont des Québécois qui vivent dans un milieu principalement français, d’autres venaient de Yellowknife, dans un environnement très anglophone. Le contraste est fascinant », observe-t-elle. La jeune fille a aussi apprécié en apprendre davantage sur tous les différents programmes existant pour que la technologie fasse son chemin dans les classes. « On est ici pour découvrir et j’en ai profité au maximum. J’ai l’intention de partager ce que j’ai appris », assure-t-elle.

Une autre étudiante, Danièla Bagalwa, de l’école Le Ruisseau, a elle aussi apprécié son congrès. « J’ai aimé voir comment les enseignants voient les élèves. Aussi, je ne savais pas qu’il y avait autant d’élèves francophones dans les autres provinces. »

Chantal Desgagné, conseillère en pédagogie culturelle et construction identitaire et accompagnatrice de ces élèves, se dit ravie du déroulement du congrès. « Le tout a vraiment bien été. Je regarde les yeux des élèves aujourd’hui et je peux voir l’étincelle. Ce matin nous avons tenu une table ronde avec la délégation jeunesse et ils ont posé des questions. Les échanges qui ont eu lieu sont vraiment intéressants et riches. Je pense que c’est primordial que cette délégation jeunesse soit toujours présente », a-t-elle communiqué.

Par ailleurs, les participants du Congrès ont appris que c’est à Calgary que se tiendra la 70e édition de l’évènement, sous le thème Francosphère : agir, créer et penser en français. C’est donc un rendez-vous.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)