Le soccer rassemble la francophonie

Equipes TournoiC’est dans le cadre de la semaine de la diversité canadienne, que le premier tournoi de soccer en salle francophone, communément appelé le futsal,  a eu lieu à la Cité des Rocheuses de Calgary. Premier tournoi bilingue, cette initiative a permis de développer mais aussi, de promouvoir la francophonie en invitant les différentes communautés à jouer. Le Franco y était !

 

Pari réussi ! C’est dans le gymnase de l’école Sainte-Marguerite-Bourgeoys que s’est déroulée ce samedi 7 novembre la première édition du Tournoi Futsal des Nations de Calgary. Organisé par le Calgary Olympic FC (COFC), ce premier tournoi s’est intégré dans la Semaine nationale de l’immigration francophone. Une occasion de célébrer la création du premier club bilingue de l’ouest Canadien.

Le Canada, la Colombie, la France et la Guinée ont composé ce premier évènement dans le cadre d’un tournoi-championnat unique en son genre à Calgary. François-Xavier Jeannet, Vice-Président Responsable de l’Administration et Communication du COFC nous explique le déroulement de la compétition : « Le principe est que chaque nation affronte les trois autres. Au final, la meilleure des équipes sera désignée championne à l’issue des confrontations ».

Une soixantaine de personnes ont assisté à cet évènement sportif. Une bonne façon de faire connaissance et de socialiser autour d’un sport qui voit sa côte de popularité grimper au Canada. 

De plus le futsal, originaire du Brésil se joue très facilement. Au lieu d’un match classique de 90 minutes, le sport se joue plutôt en deux parties de 20 minutes, avec une pause entre chaque.  

Dans une ambiance très amicale, les rencontres, d’un bon niveau, ont réservé tout de même un certain degré de compétition. « C’est l’envie de gagner. On est ici pour s’amuser mais les équipes veulent aussi gagner », explique Martin Modjo, l’un des deux arbitres du tournoi. « Notre rôle en tant qu’arbitre, c’est de garder le jeu calme et de s’assurer que personne ne se blesse », conclut-il.

Tous les joueursBien que le français ait été mis à l’honneur avec la présence de deux équipes francophones, la plupart des joueurs des équipes du Canada et de la Colombie ne parlait pas un mot de la langue de Molière. Selon Erwan Goasdoue, directeur de Connexion Carrière, le succès de ce tournoi est le soccer lui-même. « Je pense que le soccer attire d’une manière générale les gens. L’autre succès, c’est l’énergie que Joris (ndrl : Joris Desmares-Decaux, Président du COFC) a mis dans la mise en place du tournoi. Il a su mobiliser les gens, dire les choses au bon moment et on voit le résultat aujourd’hui ».

Cette première édition a vu couronner l’équipe de la Colombie championne. La Guinée, la France et le Canada complètent ainsi le classement d‘un tournoi où le plus grand succès reste la diversité multiculturelle à Calgary et cela dans les deux langues officielles. « Nous sommes le premier club bilingue de l'ouest canadien et avons mis en place le premier tournoi Futsal bilingue dans cette partie du pays. Nous continuerons à développer l'image de ce sport et de la francophonie, » explique François-Xavier Jeannet.

Le Calgary Olympic FC compte bien réitérer cette initiative dès l’année prochaine.

 

Photos: Calgary Olympic FC

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut