Activités parascolaires de la SPEFSA: Une programmation diversifiée et pour tous les âges

DessinLa Société de la petite enfance et de la famille du sud de l’Alberta (SPEFSA) tient une journée portes ouvertes le 12 septembre pour faire connaître ses ateliers pour les enfants, les adolescents et les mamans. Cette année, l’organisme offre près de dix ateliers les soirs de semaine et la fin de semaine, allant de l’art dramatique à l’activité physique.

 

« Je n’oserais pas dire que c’est un vieux rêve, mais presque. Ça fait environ quatre ans que je suis à Calgary et que j’entendais les parents autour de moi dire qu’il manquait de choix dans les activités parascolaires en français. Cet été, nous avons travaillé fort pour trouver des francophones intéressés à donner des ateliers et on peut dire que c’est mission accomplie », se réjouit Christiane Tanguay, la directrice générale de la Société de la petite enfance et de la famille du sud de l’Alberta (SPEFSA).

 

Activités pour les enfants

Pour les enfants de 4 à 12 ans, quatre différents ateliers sont offerts cet automne: danse créative, expression dramatique, chorale et relaxation. Le coût des inscriptions varie entre 50 et 65 dollars par enfant pour dix séances.

 

L’activité de relaxation, « Relax Max », vise à montrer à l’enfant comment relaxer et prendre du temps pour lui. « Ce n’est pas vraiment du yoga, mais les bases sont similaires. Nous essayons d’aider l’enfant à faire des poses, à prendre des respirations, à se détendre et à s’étirer. En d’autres mots, nous voulons que l’enfant soit le plus détendu possible malgré la rentrée des classes et tout le stress qui l’accompagne », explique Christiane Tanguay.

 

Activités pour les ados

Les adolescents entre 12 et 17 ans ont, pour leur part, le choix entre l’improvisation ou la danse, au coût de 75 dollars par atelier. C’est l’une des premières fois que la SPEFSA organise des activités pour ce groupe d’âge.

 

« Nous avons un mandat qui vise à aider les familles. Ce n’est pas nécessairement facile de rejoindre les ados, mais je suis certaine que les inscriptions pour le cours d’improvisation vont s’accumuler assez rapidement. Si nous voulons avoir notre centre d’appui parental, nous devons nous assurer d’offrir des services pour toute la famille et c’est ce que nous tentons de faire », soutient la directrice générale, qui espère avoir l’accréditation de centre d’appui parental d’ici le début avril 2016.

 

Le gouvernement albertain, sous le parti progressiste-conservateur, a annoncé en avril qu’il souhaitait créer un réseau de centres d’appui parental en français dans la province. La SPEFSA croit que le nouveau gouvernement néo-démocrate poursuivra dans cette lancée, mais il faut lui donner du temps.

 

Activités pour les mamans

À la grande demande des mamans, la SPEFSA offrira aussi des cours de zumba et de yoga. L’organisme s’occupera de divertir les enfants pendant que leurs mères prendront du temps pour elles-mêmes. La Société de la petite enfance et de la famille du sud de l’Alberta encourage les intéressés à s’inscrire le plus tôt possible, puisque ces ateliers devraient se remplir assez rapidement. Le coût est de 90 dollars pour neuf séances.

 

La SPEFSA tiendra un avant-midi portes ouvertes, le 12 septembre, où les instructeurs seront sur place et donneront un avant-goût de leur programmation d’automne.

 

L’organisme a entre 120 et 140 places de disponibles pour toute sa programmation et a bon espoir que tous les ateliers auront assez de participants inscrits pour démarrer.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut