Imprimer cette page

Le « BBQ Franglofun » fait son retour

Une centaine de francophones et francophiles de Calgary ont célébré le Stampede en dansant en ligne et en partageant un repas, le 11 juillet, au centre communautaire de Cliff Bungalow. C’était dans le cadre du 3e « BBQ Franglofun » organisé par le Bureau de visibilité de Calgary et l’Association communautaire Cliff-Bungalow Mission.

« Je l’ai souligné lorsque j’ai invité des amis et des résidents du quartier à ce barbecue : vous n’avez pas besoin de parler français pour y participer. C’est l’occasion de partager un repas et de célébrer nos racines francophones et l’histoire riche en diversité culturelle de ce quartier », précise Bob Lang, le président de l’Association communautaire Cliff-Bungalow Mission et l’un des organisateurs de ce troisième « BBQ Franglofun ».


En 2012 et en 2013, Bob Lang, et plusieurs autres francophones et francophiles de l’Alberta, avec leurs ceintures fléchées à la taille, ont marché aux côtés du char allégorique de la Société franco-canadienne de Calgary lors du traditionnel défilé annuel du Stampede. Le barbecue servait donc à remercier les bénévoles qui ont aidé à la préparation de ce défilé. En 2014, la communauté francophone ne faisait pas partie du défilé; c’est pourquoi il n’y a pas eu de barbecue.

Cette année, le Bureau de visibilité de Calgary et l’Association communautaire de Cliff-Bungalow Mission ont décidé de rassembler de nouveau les francophones, en invitant aussi les anglophones et des représentants de la communauté métisse.

«  C’est agréable de voir qu’il y a un plus grand mélange d’autochtones, de métis, d’anglophones et de francophones cette année. Ça montre que nous pouvons être amis avec tout le monde et apprendre à vivre ensemble », explique Carmel Despins-Klassen, une Franco-Albertaine née dans le quartier historique francophone. L’enseignante de français à la retraite est venue danser en ligne, manger et discuter de la francophonie avec des francophones et anglophones.

Le but de la rencontre vise, dans un premier temps, à faire connaître l’histoire francophone du quartier qui portait anciennement le nom de Rouleauville, et, dans un deuxième temps, d’aider les organismes francophones à tisser des liens.

«  L’idée, c’est de montrer un appui les uns envers les autres, et qu’on ne travaille pas chacun de notre côté », soutient l’une des organisatrices du BBQ Franglofun, Suzanne de Courville Nicol.

Le Portail de l’Immigrant Association (PIA), un organisme de Calgary qui existe depuis 2008, en était à sa première participation. Ses membres en ont profité pour entamer le dialogue avec d’autres associations francophones. « Nous avons parlé notamment avec les gens de l’Alliance française de Calgary, et nous avons regardé comment, de façon globale, nous pourrions travailler ensemble », dit Evelyne Kemajou, la coordonnatrice du PIA, en ajoutant que pour s’assurer de bien collaborer, il faut savoir bien entretenir ses relations. Pour elle, le barbecue était aussi l’occasion de s’immiscer dans la culture albertaine, la culture du « cowboy » lors de cette grande fête qu’est le Stampede.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)