Le premier camp de vacances piloté par le Centre d’accueil pour les nouveaux arrivants francophones de la région de Calgary s’est terminé le 19 juillet dernier. 

 

Le nouveau coordonnateur des camps de vacances au CANAF, Olivier Dellapina, n’a reçu que de bons commentaires sur les deux premières semaines de camps cet été. Il compte remettre ces commentaires aux animateurs et animatrices pour qu’ils en prennent compte. Par contre, pour ce qui est de l’organisation générale, il continue dans la même lignée pour les deux autres semaines de camps, qui auront lieu du 6 au 16 aout.

Cette année encore, le thème du char allégorique de la communauté francophone de Calgary rendait hommage aux pionniers qui ont fondé la ville.
La parade du Stampede est un évènement à la fois communautaire et commémoratif. Elle sert aux nouvelles communautés de la ville multiculturelle qu’est Calgary de s’afficher, ainsi qu’à ceux qui font revivre son histoire de la rappeler aux nouveaux habitants (ou à ceux qui ont vite fait de l’oublier).

Elle donne aussi une occasion au maire de Calgary, Naheed Nenshi, de s’afficher, triomphant sur son cheval, à la hauteur du champion qu’il est devenu pour nombreuses des communautés qui défilent justement ce matin du 5 juillet dernier.

Elle s’implique depuis une trentaine d’années à Calgary. Danielle Launière s’est rendue à Ottawa, le 25 avril dernier, pour recevoir son prix. Le gouverneur général du Canada, Daniel Johnson, lui a remis, ainsi qu’à 25 autres récipiendaires, un certificat et une épinglette. 

 

Elle a été très surprise lorsqu’elle a appris la nouvelle, environ deux semaines avant la cérémonie à Rideau Hall. « Je ne savais même pas que ce prix existait?! Aujourd’hui, je sais que trois ou quatre personnes ont soumis ma candidature », explique-t-elle. 

 

Les dirigeants de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Calgary a annoncé, le 25 janvier dernier, qu’ils avaient mis un terme au contrat de la directrice générale Céline Bossé, après quelque 13 mois en fonction.

C’est après une évaluation effectuée par un comité mandaté par le conseil d’administration que la décision de ne pas renouveler le contrat de Mme Bossé a été prise. « Pour l’ACFA régionale de Calgary, nous estimons qu’il s’agit d’un pas vers l’avant », a avancé la présidente de l’organisme, Pierrette Messier-Peet.

Depuis le 14 janvier dernier, le poste de télévision Shaw TV Cable 10 de Calgary présente, et ce, jusqu’à la mi-mars, une série d’émissions bilingues.
 
Intitulée Hello-Bonjour Calgary, cette émission, animée par Ann Boiteau, est le fruit d’un partenariat entre l’Association canadienne-française de l'Alberta (ACFA), régionale de Calgary, la Société franco-canadienne de Calgary (SFCC) et la Cliff Bungalow-Mission Community Association.
 

Avec des services élargis, un budget équilibré et une équipe solide, le Centre d’accueil des nouveaux arrivants francophones (CANAF) dresse un bilan positif de sa dernière année!

« Depuis nos débuts, notre croissance est soutenue et pour la prochaine année, notre objectif est de desservir au-delà de 1000 clients », s’est exclamé le directeur du CANAF, Mamady Camara, à la trentaine de personnes réunies à la Cité des Rocheuses, le 25 octobre dernier, pour assister à la troisième assemblée générale annuelle de l’organisme.

C’est dans une ambiance tendue qu’une vingtaine de membres de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Calgary se sont réunies, le 1er octobre dernier à la Cité des Rocheuses, pour participer à la 29e assemblée générale annuelle de leur organisme.

En effet, la présidence de la régionale a été sous les feux de la rampe au cours des jours qui ont précédé cette rencontre annuelle, alors qu’a été rendu public le fait que la régionale avait versé une somme à sa conjointe pour effectuer des demandes de financement, sans obtenir au préalable, l’autorisation des membres du conseil d’administration.

En cette rentrée automnale, le Centre d’accueil pour les nouveaux arrivants francophones (CANAF), qui a été en négociations avec Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) au cours des dernières semaines, entrevoit l’avenir avec un optimisme renouvelé.

« Au printemps, nous étions en période de négociation avec notre bailleur de fonds. Au départ, le projet de camp de vacances destiné aux jeunes francophones avait été approuvé, puis refusé. Cependant, nous avons eu la chance de les rencontrer pour leur présenter la valeur ajoutée de ce camp », de témoigner le directeur général du CANAF, Mamady Camara.

Près d’une centaine de personnes se sont réunies, le 29 aout dernier, au Westin de Calgary pour assister au lancement de la programmation du WordFest 2012.

« Cette année, ce sont 77 auteurs en provenance de 11 pays qui font partie de la programmation du festival qui se déroulera du 9 au 14 octobre », a souligné la directrice du Wordfest, Jo Steffens.

Du côté francophone, sept auteurs feront partie de la composante française, le Festival des mots. « Le Wordfest a toujours essayé de promouvoir les auteurs francophones, mais aussi d’autres langues comme l’espagnol ou encore l’italien », affirme la responsable du Festival des mots et de la programmation jeunesse du Wordfest, Sandra Paire.

Le pavillon Franco-Albertain aura attiré près de 2700 visiteurs lors du GlobalFest, du 16 au 26 aout derniers, à l’Elliston Park de Calgary.

« Cette année, le roulement de visiteur était vraiment intéressant. L’an dernier, nous avions la même superficie du pavillon, mais avec moins d’organismes présentés à l’intérieur », précise l’agent de développement de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Calgary et coordonnateur du pavillon, Frank Therrien.

Page 11 sur 12
Aller au haut