Le troisième jeudi de novembre sonne chaque année le glas du Beaujolais Nouveau. Il était possible de célébrer cette tradition en beauté vendredi dernier à l’Alliance Française de Calgary.

 

Une quarantaine de personnes étaient réunies aux locaux de l’organisation afin de déguster le cru 2014 du Beaujolais Nouveau. Un beau succès pour l’Alliance puisque l’évènement affichait complet depuis plusieurs jours et que la tempête de neige n’a pas su décourager les participants de célébrer cette tradition française.

 

La salle de spectacle de la Cité des Rocheuses affichait pratiquement complet le samedi 15 novembre. De nombreux francophones avaient fait le déplacement, malgré un temps ensoleillé et radouci, pour rendre hommage aux soldats tombés lors de la guerre 1914-1918.

 

Des élèves de CM2, de 3e et de 1ère du Lycée Louis Pasteur ont ouvert le bal de cette journée commémorative. Au programme : poèmes, explications des symboliques liées au Jour du Souvenir, comme le coquelicot ou les deux minutes de silence, mais surtout une bouleversante lecture des lettres d’un soldat francophone et de sa famille restée en Alberta.

Maître Roy Klassen est depuis le 1er novembre le nouveau consul honoraire des Français de Calgary. Cet avocat Calgaréen né d’une mère francophone s’exprime sur ses nouvelles fonctions.

 

- Pour devenir consul honoraire, il faut en faire la demande. Comment s’est passée votre nomination ?

 

En 2010, la France a établi un consulat à Calgary sous la direction de M. Jean-Charles Bou, afin de voir si la demande était là. Malheureusement pour cause de restrictions budgétaires il a été ensuite pris la décision de fermer ce bureau. De toute manière, le consulat avait des capacités restreintes, il ne pouvait par exemple pas prendre de demande de passeports.

 

Le vendredi 7 novembre se tiendra la 4e édition des « Musulmans pour le Jour du Souvenir » dans huit mosquées à travers tout le Canada. La mosquée Baitun Nur de Calgary fait partie des lieux de culte qui accueilleront les évènements de cette journée.

 

Cet évènement a été créé par les membres de la communauté musulmane Ahmadiyya, fondée en 1889 et qui croit en Mirza Ghulam Ahmad comme messie, afin de commémorer et soutenir les militaires canadiens qui ont donné leur vie pour leur pays, mais aussi ceux qui le protègent aujourd’hui. Le contexte actuel, suite aux attentats contre des soldats canadiens, donne à cette journée d’autant plus d’importance pour ses participants.

 

Les amateurs de vin et de bonne chère vont être ravis, le Rocky Mountain Wine and Food Festival se tient à Calgary ce week-end, pour sa 17e édition. L’occasion de découvrir ou redécouvrir des producteurs de vins français ou de bières belges.

 

Beau succès pour la première soirée d’ouverture du Rocky Mountain Wine and Food Festival, hier soir, avec des centaines de visiteurs. Parmi les 200 exposants du salon, on compte nombre de producteurs de vins et liqueurs français. Des noms bien connus comme Grand Marnier, Cointreau, mais aussi d’autres maisons telles que Château Denisiane ou Joseph Mellot. Du côté de la nourriture, c’est la marque Monplaisir qui représente l’Hexagone avec de succulents macarons et des nougats de Montélimar. Mais les amateurs de bière belge ne sont pas en reste avec les marques Affligem, Früli, Vedett ou encore la Chouffe, pour ne citer qu’elles.

Mardi 23 septembre au soir était organisée une rencontre portes ouvertes au sujet de la construction de la future école francophone à Scenic Acres sur l’emplacement actuel du parc du même nom. Ce projet divise depuis déjà plusieurs mois, avec d’un côté le Conseil scolaire FrancoSud et de l’autre les résidents du quartier et le comité Save Our Park.

 

« L’école que nous avons dans le Nord-Ouest attire beaucoup de jeunes. Nous avons encore eu 15 % d’augmentation cette année », soutient la présidente du Conseil FrancoSud, Anne-Marie Boucher. Elle réitère la nécessité de construire une école sur cet emplacement : « Nous avons choisi ce terrain parce qu’il nous appartient et que sa localisation est vraiment idéale. Il y a de grands boulevards qui nous permettent d’amener nos jeunes depuis toute la région du Nord-Ouest. »

 

L’édition 2014 du Festival International du Film de Calgary a débuté ce jeudi 18 septembre avec la projection de l’Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet, film franco-canadien réalisé par Jean-Pierre Jeunet (Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain, Un long dimanche de fiançailles…).

 

La 14ème édition du festival

 

Le Calgary International Film Festival (CIFF) a été créé en 2000 et est désormais le plus grand évènement de ce type entre les Rocheuses et les Grands Lacs. Une renommée qui dépasse même les frontières du Canada, puisque le magazine américain MovieMaker le cite dans son top 25 des meilleurs festivals de cinéma au monde.

L’évènement dure jusqu’au 28 septembre. 11 jours pendant lesquels vous pourrez visionner plus de 200 films, du Canada bien sûr mais aussi venant d’une quarantaine d’autres pays, dont la France et la Suisse.

 

Le Théâtre à Pic présente son nouveau programme de visites pédestres animées du quartier historique de Calgary.

Cette activité était offerte à l’occasion du Stampede de Calgary. Les visites se poursuivent cependant entre le 16 juillet et le 3 aout, du mercredi au dimanche à 15 h et à 19 h.

« Découvrez le riche patrimoine de Rouleauville (quartier Mission) comme si vous y étiez au tournant du 20e siècle », invite leur annonce.


Le quartier Rouleauville a été nommé ainsi en 1899, en l’honneur du Juge Charles-Borromée Rouleau et de son frère, le Docteur Édouard-Hector Rouleau.  

Le premier Tournoi de golf en français de la Fondation franco-albertaine (FFA), organisé au profit de l’ensemble de la francophonie de Calgary et des environs, se déroulera le 28 aout 2014 au terrain Apple Creek Resort d’Airdrie.

L’ancien joueur de hockey professionnel Claude Vilgrain, qui a fait ses débuts dans la Ligue nationale de hockey avec les Canucks de Vancouver, assure la présidence d’honneur de l’évènement auquel tous sont conviés. Un système de transport par autobus a d’ailleurs été prévu pour accommoder les golfeurs d’Edmonton qui voudraient s’y joindre.

Après des années de discussions, le projet d’Incubateur de services en français – santé de Calgary a fait ses premiers pas concrets les 28 février et 1er mars 2014, alors que le comité directeur du projet a tenu une réunion lors de laquelle les assises d’un plan stratégique ont été posées.

Auparavant, il y avait bien un comité consultatif qui travaillait sur le projet, formé de membres du milieu associatif francophone de la région, mais il a fallu attendre que le gouvernement provincial accorde une subvention à l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Calgary pour qu’un coordonnateur soit engagé et que le projet prenne finalement son envol.

Page 10 sur 12
Aller au haut