L’actuel président Marc Arnal a été élu le 14 octobre dernier à la tête de l’Association canadienne-française de l'Alberta (ACFA). Neuf mois après son élection, quel bilan peut-on faire des dossiers de la francophonie albertaine ? Tour d’horizon avec le chef de file.

Marc Arnal 9 mois apres

L'Université de l'Alberta a remis cette année 13 prestigieux doctorats honorifiques. Alors que celui des sciences remis à David Suzuki a créé une grande polémique, celui des lettres, décerné mercredi 6 juin à France Levasseur-Ouimet a mis tout le monde d’accord. Récompensée pour son apport dans le domaine des langues et de la culture, la Franco-Albertaine était surprise de recevoir cette distinction. Entrevue avec une femme d’exception, voix importante de la communauté franco-albertaine.

France Levasseur Ouimet

Reconnaître les perspectives francophones dans les programmes d’études albertains : pourquoi ? C’est la grande question qui a été abordée lors d’un symposium à l’Université de l’Alberta à Edmonton, le vendredi 8 juin. À l’aube de l’élaboration d’une politique de services en français et en pleine élaboration des nouveaux curriculums en matière d’éducation en Alberta, cette question en soulève bien d’autres, à savoir quelles sont les perspectives francophones ? Et comment s’expriment-elles ou pas, dans le contexte actuel ? Rencontre.

IMG 1357

La 41e assemblée générale annuelle de l’ACFA de Lethbridge s’est déroulée le 29 mai à la Cité des Prairies. Quelque 25 membres se sont réunis pour élire Gabrielle Fortier au poste de présidente, pour renouveler le conseil d’administration et pour applaudir les réussites de l’année écoulée. La rencontre a été agrémentée de la visite du président de l’ACFA provinciale Marc Arnal.

ACFA Lethbridge les 10 membres du CA

Samedi 2 juin, l’assemblée générale annuelle (AGA) du Réseau santé albertain (RSA) s’est tenue au sein du grand salon du Campus Saint-Jean à Edmonton. Pour la première fois ouverte au public, la session de deux heures a successivement vu le président sortant Stéphane Perreault, et le directeur général Paul Denis, faire le bilan de l’année qui vient de s’écouler. Si 2017 était une année de changement, 2018 s’est avérée être une année de transition.

Reseau sante AGA

L’édition 2018 du Forum communautaire, proposée par l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA), a eu lieu samedi 26 mai à la Cité francophone d’Edmonton. Le thème de cette année, « Ouvrons plus grand…équité, diversité, communauté », a incité les responsables d’une quarantaine d’organismes francophones à s’impliquer pour un objectif clairement affiché : redéfinir le cadre stratégique de la francophonie albertaine.

forum

Le concours Créez l’armoirie francophone albertaine, lancé par l’ACFA en février dernier en partenariat avec le projet ACCENT, vient de s’achever. Les gagnants, une élève de l’école francophone La Mission à Saint-Albert et un groupe à l’école d’immersion Montrose à Grande Prairie, se sont pris de passion pour le projet. De leur côté, les enseignants applaudissent l’initiative, qui aide à bâtir la fierté chez les jeunes Franco-Albertains.

Les gagnantes Bronwyn Sargeant Amy Redmond Ella Pruden Noel Nichol et Kiara Wuttunee de lecole Montrose accompagnees de leurs enseignants Rene Beauparlant et Lori Chalifoux

Le dimanche 29 avril s’est tenue une activité en plein air, organisée par la Société de la petite enfance et de la famille du sud de l’Alberta (SPEFSA) et l’ACFA régionale de Canmore-Banff. Un peu moins d’une dizaine de familles ont pu se réunir avec leurs enfants, pour célébrer des créations artistiques faites en glace.

Lart congele a Canmore

L’organisme Canadian Parents for French (CPF) Alberta vient de fêter ses 40 ans. En tant qu’association à but non lucratif formée de parents, CPF fait la promotion du français auprès de la communauté anglophone et francophile. Un nouveau fonds vient d’être créé par l’organisme, visant à accorder des bourses d’études en français aux jeunes anglophones. Une façon inclusive d’assurer l’avenir de la langue en milieu minoritaire.

cpf

Le 28 mars, le Plan d’action pour les langues officielles a été annoncé à Ottawa. Il annonce entre autres une stratégie nationale en immigration francophone qui vise à augmenter le nombre de nouveaux arrivants de langue française au pays. Deux spécialistes franco-albertains réagissent.

Alphonse Ahola 2

Page 3 sur 8
Aller au haut