Vous l'aurez deviné, le Spag-tacle a été l'heureux mélange d'un spectacle et d'un concours de sauce spaghetti. Le 27 novembre, à l'École francophone d'Airdrie, ce n'est pas moins de 99 repas qui ont été servis à la communauté francophone et francophile de la région. Organisé par Zone Franco, le Spag-tacle 2016 est le premier d'une longue série!

11781821 491944644296882 7487888596249783837 nRappelez-vous du Galala, c’est ce concours télévisé qui parcourt le pays à la recherche de jeunes talents francophones et francophiles. L’équipe de l’émission réembauche pour la seconde édition et sera à Airdrie le 18 février au Airdrie Koinia Christian School. Alors en piste !

Un projet d’émission ou le studio bouge et voyage à travers le pays. C’est le concept clé que Danièle Caloz de Médiatique et Sylvie Peltier de Red letter film ont imaginé ensemble. Au fil des émissions et des déplacements, force est de constater que le talent canadien francophone est multiple. Ce concours de jeunes talents permet de découvrir des graines d’artistes doués, mais aussi de découvrir les particularités culturelles de la scène artistique de chaque province.

Une journée complète de cérémonie attendait les élèves de l’école francophone d’Airdrie au retour de la relâche, le 16 avril dernier, alors qu’ils passaient pour la première fois les portes de leur nouvelle école, fraichement construite au 1165, Ravenswood Drive.

Le matin, les enseignants et le personnel attendaient les élèves, qui se sont réunis sur le terrain de soccer de l’école pour se regrouper en classes.

Quarante élèves de la 6e à la 9e année de l’École francophone d’Airdrie ont passé 24 heures à l’extérieur, du 6 au 7 décembre dernier, afin d’amasser des fonds et des denrées non périssables qu’ils remettront à la banque alimentaire de la ville pour le temps des Fêtes.

« Les jeunes avaient envie de poser une action pour aider leur communauté et vivre 24 heures comme des sans-abris », affirme le directeur de l’école, Martin Camirand, en précisant que l’initiative émane des élèves. « Les enseignants n’ont pas eu le choix de suivre et les supporter », ajoute-t-il le sourire dans la voix.  

Aller au haut