Ouverture de la nouvelle école francophone d’Airdrie

Une journée complète de cérémonie attendait les élèves de l’école francophone d’Airdrie au retour de la relâche, le 16 avril dernier, alors qu’ils passaient pour la première fois les portes de leur nouvelle école, fraichement construite au 1165, Ravenswood Drive.

Le matin, les enseignants et le personnel attendaient les élèves, qui se sont réunis sur le terrain de soccer de l’école pour se regrouper en classes.

À l’école francophone d’Airdrie, qui fait partie du réseau des écoles associées à l’United Nations Educational Scientific and Cultural Organization (UNESCO), chaque classe incarne son propre pays, avec son drapeau, sa langue et ses valeurs. C’est donc rassemblé en Mini Nations Unies que les élèves et les enseignants ont fait leur entrée dans la nouvelle école et visité leurs nouvelles salles de classe.

« C’est un édifice magnifique, souligne l’agente de liaison communautaire de l’école francophone d’Airdrie, Joelle Croteau-Willard. Le concept est ouvert, tout est interconnecté, et le design est incroyable », assure-t-elle à propos du bâtiment, qui permettra d’accueillir 400 élèves de la maternelle à la 12e année.

À leur ancienne adresse, les élèves ne disposaient ni d’un gymnase, ni d’une librairie, ni d’un auditorium, ni même d’une cafétéria pour se rassembler, et leurs réunions se tenaient bien serrées dans les couloirs. Au cœur de ces couloirs, en plein centre de l’école, était tracé un carré rouge qui servait de point de repère pour leurs rencontres.

Située au cœur de la nouvelle école, l’agora a été baptisée carré rouge et rappelle aux élèves leur ancien lieu de rassemblement, mais plus que trois fois plus grand, bien sûr.

Pour poursuivre la journée d’inauguration de la nouvelle école, tous se sont donc rassemblés au carré rouge pour chanter « Toi+Moi », couper le gâteau et écouter le discours d’ouverture du directeur, Martin Camirand. Ils ont aussi assisté au dévoilement d’un morceau de leur ancienne école qui sera conservé, affichant la mascotte de l’équipe sportive de l’école, les Griffons.

Après avoir laissé le loisir aux élèves d’aller examiner, classe par classe, les nouveaux locaux, Martin Camirand et la directrice adjointe, Céline Tassé, ont convié tout le monde à venir au gymnase pour porter un toast à la nouvelle école et partager les aspects qui leur plaisent le plus. Pour certains, c’était le gymnase, et pour d’autres, c’était l’espace de travail en groupe aménagé à l’extérieur des classes. Une classe a même affirmé que ce qu’elle préférait de la nouvelle école, c’était « tout! ».

Le ruban est coupé, et les élèves de l’école francophone d’Airdrie reçoivent désormais leur cours dans les nouveaux locaux. Toutefois, leurs parents devront encore patienter jusqu’aux portes ouvertes, le 24 avril, pour visiter le nouvel édifice, puisqu’il leur est interdit d’accès jusqu’à cette date.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut