Une nouvelle tradition pour le 100e anniversaire de Legal

Inspirée par l’organisation de « Hockey en fête » en 2013, l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Centralta présente un tournoi de hockey bilingue à Legal.

La communauté de Legal et ses quelque 1200 habitants ont vibré au rythme du hockey, du 28 au 30 mars dernier, alors que huit équipes (trois de Legal, deux de Morinville, une de Saint-Albert, une de Westlock et une de la base militaire) ont accepté l’invitation de l’ACFA régionale de Centralta pour participer à la première édition de Hockey au village.


« C’était notre façon de participer au 100e anniversaire de Legal. La communauté est reconnue pour l’organisation de la Fête au village l’été. Nous cherchions une activité francophone, qui s’inscrit dans cette même vision et à laquelle les anglophones adhèreraient », a affirmé le président de l’ACFA régionale de Centralta, David Fréchette.

Ce dernier admet que l’organisation de Hockey en fête en 2013 a grandement facilité les choses. « Les participants à ce tournoi ont tellement aimé leur expérience l’an dernier qu’ils nous ont demandé à maintes reprises de refaire un tournoi cette année », déclare M. Fréchette.

Outre le tournoi, une soirée gala a été organisée pour souligner l’apport du hockey à la communauté. « En cette année du 100e de Legal, quelle belle façon de souligner cet anniversaire », a d’ailleurs affirmé le maire de Legal, Ken Baril.

Au cours de ce gala, les organisateurs ont pris le soin de reconnaitre la contribution de l’abbé Georges Henri Primeau. « C’est bien le hockey et les jeux organisés qui démarquent Legal et lorsqu’il en est question, on se doit d’honorer l’abbé Primeau, le fondateur de ce mouvement sportif. Cet homme au charisme extraordinaire a mobilisé toute une génération, vers la fin des années 1950 et au début des années 1960, autour des sports, surtout le hockey », a présenté Chantal Fréchette, membre du CA de la régionale qui agissait, en compagnie de David Fréchette, comme maitre de cérémonie au cours de la soirée.

Comme le fait remarquer David Fréchette, c’est un grand exemple de coopération que l’abbé Primeau a légué à la communauté. « Lorsque j’ai demandé à quelques anciens du hockey de me soumettre des noms de personnes qui ont contribué de façon exceptionnelle au hockey, ils m’ont tous dit que le succès du hockey à Legal reposait et repose encore sur le dévouement à la coopération de tous. D’année en année, de nouvelles personnes venaient contribuer pour un certain temps et celles-ci étaient ensuite remplacées par d’autres. En somme, c’est un bel effort communautaire inspiré par la doctrine de Georges Primeau », soutient-il.

Dans leur présentation, les organisateurs ont tenu à souligner la contribution des joueurs, certes, mais aussi des acteurs qui ont souvent œuvré dans l’ombre : les anciens présidents, trésoriers, secrétaires et autres bénévoles des diverses ligues, les responsables de l’aréna, les entraineurs et les parents. « C’est cet esprit de coopération qui a assuré le succès du hockey à Legal et c’est ce même esprit de coopération que l’ACFA essaie de promouvoir par cette fin de semaine Hockey au village », affirme David Fréchette.

Pour Chantal Fréchette, une tradition a pris racine à Legal, celle de transmettre l’amour du hockey de génération en génération. « Nous n’avons qu’à regarder les familles De Champlain, Cyr, Charrois, Pelletier, Létourneau, Monpetit, etc., pour constater que le hockey se porte bien et continuera pour longtemps », avance-t-elle.

Vipers : champions!
Sur la surface de jeu, à la suite du tournoi à la ronde tenu le vendredi soir et le samedi, quatre équipes – dont les trois de Legal – se sont affrontées le dimanche matin pour déterminer les deux équipes qui feraient les frais de la finale.

Dans la première demi-finale, les Vipers ont défait les Dumb Pucks 11 à 3, tandis que dans la seconde, les Whalers de Morvinville ont disposé du SVF de Legal 6 à 2.

La finale a été remportée par les Vipers, 8 à 0, grâce à une performance de Shawn Hove qui a compté 5 buts et récolté 2 passes au cours de cette rencontre.

David Fréchette dresse un bilan positif de cette grande première. « La seule critique que nous ayons eue, c’est que les gens trouvaient les Vipers trop forts. Nous allons tenter de trouver une façon d’équilibrer cela. Mais, au final, je ne peux que me réjouir, car des huit équipes, trois étaient composées presque entièrement de francophones, trois autres avaient environ 50 % de leur alignement francophone et nous avions deux équipes anglophones. Notre objectif était de faire un évènement bilingue et nous pouvons dire mission accomplie », lance-t-il.

Selon le président de l’ACFA régionale de Centralta, Hockey au village reviendra. « Sept des huit équipes ont confirmé qu’elles voulaient que cet évènement devienne annuel. Nous avions envisagé avec Plamondon de présenter Hockey en fête en alternance, mais les deux évènements sont un grand succès, alors pourquoi changer des formules gagnantes », soutient M. Fréchette.

Ce dernier songe déjà à un ajustement pour 2015. « Il n’y a pas eu de pause entre la 2e demi-finale et la finale. Pour corriger le tir, l’idée de présenter une partie des anciens a été avancée. C’est certainement quelque chose que l’on va considérer l’an prochain », conclut David Fréchette.

Prix individuels
Lors du Gala, des honneurs individuels ont été décernés à :
-    Claude Viel de l’équipe de Saint-Albert qui a reçu le titre de joueur le plus utile à son équipe;
-    JC Lane des Vipers s’est vu remettre le titre de joueur offensif du tournoi;
-    Allan Measures des Vipers a reçu le prix du meilleur défenseur;
-    Louis Lavallée des Whalers s’est vu attribuer le titre de meilleur gardien;
-    Roger Cyr de SVF a obtenu le prix de la ténacité; et
-    les Dumb Pucks ont reçu le prix du meilleur esprit sportif.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut