Citadelle : financement des rénovations confirmé!

Le gouvernement de l’Alberta poursuit sa vague d’annonces en confirmant les projets de modernisation d’écoles en province.

La députée provinciale de Barrhead-Morinville-Westlock, Maureen Kubinec, était de passage à Legal, le 31 janvier dernier, afin d’annoncer que l’école Citadelle figurait dans la liste des projets retenus par le gouvernement de l’Alberta dans le cadre de son plan de modernisation de 70 écoles à travers la province.
   

« J’ai de très bonnes nouvelles pour vous aujourd’hui », s’est exclamée la députée Kubinec devant la vingtaine d’élèves et la dizaine de dignitaires réunis pour l’occasion.

En effet, le gouvernement a accepté de financer la modernisation de l’école, qui est rattachée, rappelons-le, au centre communautaire, pour modifier l’intérieur afin notamment d’ajouter deux salles de classe, aménager le foyer du centre en aire commune pour élèves du secondaire, déménager les bureaux administratifs de l’école, ajouter une remise/entrepôt pour l’équipement sportif, changer le système d’alarmes et de communication dans l’école et le centre ainsi que remplacer les caméras existantes et ajouter des caméras supplémentaires.

« Voilà un très bel exemple qui démontre que moderniser et améliorer ne signifient pas toujours la construction d’une nouvelle école », affirme Maureen Kubinec.

Pour la directrice de l’école, Michelle Baril, cette annonce arrive à point. « C’est un soulagement, car ces changements étaient nécessaires pour le bienêtre des élèves et du personnel », avance-t-elle.

L’urgence était telle que le Conseil scolaire Centre-Nord (CSCN) avait déjà entrepris des travaux. « Le CSCN a déjà fait une bonne partie des rénovations, car cela pressait, mais cette confirmation de la part du gouvernement nous permettra de compléter ce qui reste à faire rapidement », affirme Mme Baril, en précisant qu’il restait notamment à aménager la cuisine et le salon du personnel.

Ronald St. Jean, conseiller scolaire au CSCN depuis le mois d’octobre dernier, était heureux de cette annonce. « Je suis un produit de Legal. J’ai passé ma jeunesse ici. (…) L’annonce de Mme Kubinec concernant la modernisation de l’école vient confirmer que Citadelle a grandi et elle grandira toujours. Cette annonce ira loin pour accroitre l’expérience scolaire des élèves de Citadelle », croit-il.

Selon le directeur général du Conseil, Henri Lemire, la communauté, par l’entremise de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Centralta, peut se féliciter d’avoir été visionnaire. « L’ACFA de Centralta est l’architecte de ce projet. Ce sont eux qui tenaient à bâtir un centre communautaire à côté de l’école pour créer un centre scolaire-communautaire et depuis ce temps-là, cela a été un bon mariage, l’ACFA fournissant des espaces à l’école durant le jour », indique M. Lemire.

D’ailleurs, les deux parties viennent de renouveler une entente qui a vu l’école prendre encore une place plus grande dans le centre communautaire. « Au départ, nous avions 70 élèves dans le couvent et cela était acceptable, mais aujourd’hui, nous avons deux fois plus d’élèves. L’ACFA régionale a donc accepté de déménager dans de plus petits locaux, permettant à l’administration de l’école de quitter le couvent et de déménager dans cette section », soutient Henri Lemire.

Avec cette annonce, c’est la deuxième priorité du CSCN en terme de modernisation – la première étant l’école Jospeh-Moreau – qui pourra maintenant être retirée de la liste. « Il y a deux ans, nous avions eu une grande rencontre communautaire, ici à Legal, où nous avions établi ce qu’il fallait faire pour l’école Citadelle. Avec un architecte, des plans avaient aussi été faits, le ministre de l’Éducation était même venu ici par la suite, mais malheureusement, cela n’avait jamais débouché avant aujourd’hui », explique M. Lemire.

À cette époque, la réalisation de tous les travaux avait été estimée à environ 500 000 $. Toutefois, comme cela a été le cas dans l’annonce des projets de modernisation ailleurs en province, le montant alloué pour les travaux à Citadelle n’a pas été dévoilé. La députée Kubinec n’avait pas cette donnée en main et le CSCN n’avait pas obtenu cette information.

Maintenant que Citadelle sera modernisée, quelle sera la deuxième priorité de modernisation du Conseil, derrière l’école Joseph-Moreau? « Le Conseil, soit lors de sa rencontre de février ou de mars, devra regarder cette liste de nouveau, car si on prend l’exemple de l’école À la découverte, elle ne figurait même pas sur cette liste, mais avec la très grande croissance dans ses inscriptions, elle devra s’y retrouver », admet Henri Lemire.

Nouvelle école Citadelle
Bien que l’annonce de Maureen Kubinec ait été appréciée, la communauté de Legal espère toujours qu’une nouvelle école leur sera annoncée dans un avenir rapproché.

« La modernisation permet de mieux répondre aux besoins immédiats, mais Citadelle va continuer à grandir, et tôt ou tard, obtenir une nouvelle école deviendra inévitable. Il ne faut pas oublier que l’édifice principal de l’école a 93 ans. Ces espaces convenaient pour des classes de 10 à 12 élèves, comme nous avions au départ, mais aujourd’hui, on se retrouve avec des classes de 24 à 30 élèves », fait remarquer Michelle Baril.

Comme le souligne Henri Lemire, il y a deux formes d’école, l’école physique et l’école dans l’âme. « Ici, l’école dans l’âme est très forte et un jour, on aura une école physique », conclut-il.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut