Bibliothèque de Jasper : du concret à l’horizon

« Cela fait au moins cinq ans que le projet de déménager les bureaux de l’ACFA régionale de Jasper à la bibliothèque municipale est sur la table et, finalement, le projet est en voie de se concrétiser avec le début des travaux de rénovation prévus en septembre 2011. »

C’est en ces termes que la présidente sortante de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Jasper, Marie-France Miron, a résumé ce dossier très important aux yeux de la régionale, au terme de l’Assemblée générale annuelle (AGA) de l’organisme, tenue le 1er juin dernier, devant près d’une trentaine de personnes.


En effet, ce projet de rénovation et d’expansion de la bibliothèque municipale est sur la table depuis 2005. À l’époque, le conseil municipal reconnaissait que l’édifice actuel, de par sa capacité d’accueil, ne répondait plus aux besoins de la population.

 
Après quelques années d’études et d’analyse, le conseil municipal en venait, en mars 2009, à adopter une résolution pour faire une demande au Fonds Chantiers Canada et au gouvernement provincial pour un projet de rénovation et d’expansion de la bibliothèque. En juin 2009, la municipalité recevait les confirmations suivantes : Chantiers Canada approuvait un investissement de 1,5 million $ et le gouvernement de l’Alberta confirmait une participation de l’ordre de 2,7 millions $, dont 1,2 million $ provenant du Municipal Sustainability Initiatives Fund.

« Il y a beaucoup de choses qui se passent ces jours-ci quant à ce projet. Le conseil municipal de Jasper vient tout juste d’adopter les plans finaux et nous nous attendons à un début des travaux à la fin de l’été », a soutenu Marie-France Miron lorsque ce projet a été présenté à l’AGA.

L’ACFA régionale de Jasper mise beaucoup sur ce déménagement pour se donner une visibilité accrue dans la communauté. « Nous nous sommes engagés à investir 50 000 $ de nos fonds dans ce projet et le Secrétariat francophone du gouvernement de l’Alberta injectera 30 000 $ », indique Mme Miron. À ce 80 000 $, les Amis de la bibliothèque municipale de Jasper ajouteront une somme de 45 000 $.

Les dirigeants de la bibliothèque et l’ACFA régionale de Jasper travaillent présentement sur une demande de subvention à la province qui leur permettrait de doubler, par l’entremise du Community Facility Enhancement Program (CFEP), l’engagement communautaire de 125 000 $. « Avec deux dirigeants de la bibliothèque, j’ai rencontré le ministre responsable des Affaires municipales, qui est aussi en charge du dossier des bibliothèques, Hector Goudreau, à Edmonton le 30 mai dernier. Le ministre Goudreau nous a donné quelques conseils pour faire avancer cette demande », explique Marie-France Miron.

Une fois la mise en chantier amorcée, l’ACFA régionale de Jasper espère pouvoir emménager dans ses nouveaux locaux de 200 pieds carrés d’ici deux ans. « Le déménagement s’en vient. Il restera à signer une entente à long terme de l’échange de services qui nous liera à la bibliothèque. En échange de notre appui financier, nous aurions accès gratuitement à nos espaces pour une très longue période », affirme Mme Miron, en précisant que certaines modalités restent à négocier.

« Dans ces espaces, nous aurions un endroit pour mettre notre centre de ressources et nos bureaux. Cependant, en retour, l’ACFA s’engagerait à donner des services en français, au nom de la bibliothèque, aux gens de la communauté », déclare-t-elle.

L’ACFA régionale de Jasper pourrait toujours décider de passer au plan B et de louer les espaces pour un coût de 7 $ du pied carré. « Le loyer serait de 1400 $ par mois, mais, si à un moment donné on a besoin de plus d’espace, il y aurait un coût associé. À quelque part, je pense que c’est un bon partenariat qui nous est offert. Il faudra juste s’entendre sur la durée de l’entente », lance la présidente sortante.

Nouveau président
Après six années à la tête de l’ACFA régionale de Jasper, Marie-France Miron a jugé que le moment était venu de laisser la place à une autre personne. « Lorsque j’ai accepté le poste en 2006, je ne savais pas vraiment dans quoi je m’embarquais. Cela a vraiment été une expérience extraordinaire, grâce au travail d’équipe, mais le moment était venu pour un changement. Il est toujours bon pour un organisme de se renouveler », évoque Mme Miron.

La présidente sortante ne sera pas trop loin puisqu’elle a accepté le poste de vice-présidente. « Je veux agir comme un mentor pour la nouvelle présidence. Je tiens à mener à terme le projet de déménagement, car il me tient à cœur depuis plusieurs années », précise Marie-France Miron.

C’est Steve Lahaie, trésorier au sein du conseil d’administration (CA) depuis quelques années, qui a accepté le poste de président. Dans un effort pour stimuler les personnes présentes à s’impliquer au sein du CA, M. Lahaie n’a pas caché ses intentions pour la prochaine année.

« Le CA, je le vois comme un groupe où on discute d’idées et de projets pour desservir la population. En étant membre du CA, il ne faut pas se voir comme étant obligé d’être à toutes les activités et de faire du bénévolat à tous les événements de la régionale. Nous sommes là pour donner des outils à notre employée et pour l’appuyer », soutient-il.

Le nouveau président estime qu’il faut changer la mentalité que ceux qui se présentent sur le CA doivent organiser toutes les activités. « C’est quelque chose qui va changer au cours de la prochaine année, pour que nos rencontres deviennent des discussions sur les lignes directrices de l’association, plutôt que de déterminer qui va faire quoi lors de telle activité », déclare Steve Lahaie.

Cette nouvelle vision a semblé plaire à l’assemblée, puisque les membres se sont présentés en grand nombre. Outre M. Lahaie à la présidence et Mme Miron à la vice-présidence, les autres élus sont Marie-Andrée Arcand (secrétaire) et Suzanne Villeneuve (trésorière), ainsi que les directeurs suivant : Lucie Beauchamp, Michèle Beauchamp, Marie-Hélène Hamel, Diane Lamarre, Luc-André Leclerc, Line Lévesque et Paulette Trottier.
 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut