Près d’une quarantaine de personnes se sont réunies au Centre culturel de Bonnyville, le 25 janvier dernier, pour participer à une soirée bénévole; une occasion pour l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Bonnyville/Cold Lake de remercier les gens qui ont donné de leur temps en 2012.

« Dans le feu de l’action, le stress et l’ampleur des tâches, il nous est parfois arrivé de ne pas vous remercier adéquatement. Vous dire que nous apprécions votre travail, votre générosité, vos efforts, votre dévouement n’est vraiment pas suffisant. Nous voulons vous dire merci, merci et merci pour chacun de vos gestes, pour vos dons en argent, en temps, en énergie, en amour. Aucun organisme ne survit sans ses bénévoles », a affirmé la directrice de la régionale, Thérèse Dallaire.


Mme Dallaire a aussi tenu à remercier les proches qui entourent ceux qui appuient l’organisme bénévolement. « Un grand nombre de personnes peuvent faire du bénévolat grâce à l’appui et à l’encouragement de leur famille. Nous vous en remercions, votre soutien est très important », témoigne-t-elle.

Pour assurer le volet musical de la soirée, les organisateurs avaient fait appel à Paul Cournoyer et Éric Doucet. « C’est une occasion de se rencontrer, de se retrouver entre amis. C’est pour cette raison que nous avons décidé de vous offrir une musique d’ambiance, pour vous permettre de discuter », a soutenu l’agente de développement Mireille Lavoie-Beaupré.

L’ACFA régionale de Bonnyville/Cold Lake a profité de cette soirée pour honorer sa bénévole de l’année 2012 : Anne Landry-Pellerin. « Enseignante, mère, mais surtout fem-me passionnée par le service communautaire. Elle est non
seulement bénévole de l’année, elle est bénévole à vie », a fait remarquer la directrice de l’école des Beaux-Lacs, Lise Gratton, en présentant la lauréate.

La récipiendaire passe ses étés au Camp Saint-Louis. « On la retrouve souvent dans la cuisine à préparer les repas pour les jeunes ou encore à faire des commissions au village pour remplir le garde-manger afin de nourrir tous ces enfants. Lorsqu’elle n’est pas proche de la cuisine, on peut aussi la trouver à préparer les terrains, ramasser la cour, peinturer les dortoirs ou encore, s’adonner à son plus grand plaisir : détruire les vieux bâtiments et apporter les débris au dépotoir », présente Mme Gratton.

Son engagement bénévole ne se limite pas au Camp Saint-Louis. « Elle passe aussi ses soirées au bingo, l’été comme l’hiver. Elle travaille d’innombrables bingos pour les différents clubs et associations de Bonnyville, y inclus notre ACFA », soutient Lise Gratton.

Selon la directrice de l’école, la bénévole de l’année est un exemple à suivre. « Si on lui demande une tâche, elle l’accepte avec sourire », lance-t-elle.

Mme Gratton a notamment donné comme exemples de faire des crêpes pour la cabane à sucre, livrer des bottins téléphoniques pour les groupes de finissants, accompagner les élèves en voyage au Québec, entrainer l’équipe des filles au basketball, etc. « Elle est même marqueuse pendant les matchs de football des Voyageurs et des Bandits les samedis après-midi », indique Lise Gratton.

Fait à noter, Anne Landry-Pellerin était absente lors de la soirée, donnant de son temps à Edmonton à la correction d’examens du Ministère.
 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut