La régionale a le vent dans les voiles

Avec de nouveaux membres, des partenariats accrus dans la communauté, un surplus financier et une reconnaissance au sein de la municipalité, le président de l’organisme, Cédrik LeBlanc assure avoir connu une bonne année.

C’est devant un public de presque 30 personnes que l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Grande Prairie a fait état de son dernier plan stratégique lors de son assemblée générale annuelle (AGA), le 22 septembre dernier, à l’école Nouvelle Frontière.


« Il y a trois ans, nous nous étions donné le mandat d’agrandir l’Association, d’établir de meilleurs liens avec la communauté et les dirigeants pour mieux promouvoir la communauté francophone », laisse entendre M. LeBlanc.

Depuis, la régionale aura fondé plusieurs partenariats avec différents intervenants clés de la communauté de Grande Prairie, tels la municipalité, le milieu scolaire et les dirigeants, qui se sont avérés bénéfiques pour tout le monde, selon les dires du président.

« Les liens que nous avons créés ces dernières années ont développé une véritable synergie à Grande Prairie. Il existe maintenant un climat de collaboration au sein de la communauté », se réjouit-il.

À titre d’exemple, l’ACFA régionale de Grande Prairie a desservi près de 3800 person-nes à ses bureaux l’an dernier. Beaucoup d’entre elles avaient besoin d’aide à l’emploi. Un accord a d’ailleurs été signé avec le Centre d’accueil et d’établissement du Nord de l’Alberta afin de travailler plus étroitement avec l’Association.

« Beaucoup de gens viennent s’établir à Grande Prairie pour des raisons économiques, mais si l’on peut démontrer la vitalité de la communauté, ils seront plus enclins à rester », ajoute Cédrik LeBlanc, qui s’attend à ce que l’immigration continue de façon exponentielle dans la région et vienne enrichir la francophonie.

Redressement financier
Après avoir essuyé un déficit financier de près de 14 000 $ sur un budget avoisinant les 290 000 $ pour l’année 2011, l’organisme a redressé ses finances pour afficher, cette année, un surplus de 13 000 $.

« Il y a quelques années, nous étions situés au 3e étage d’un édifice. L’an dernier, nous avons déménagé au centre-ville et investi dans une pancarte pour être plus présents », explique le président.

La régionale peut se vanter d’avoir à son actif plus de 540 membres cette année alors qu’elle n’en comptait que 170 en 2009. Plusieurs sont de nouveaux arrivants, alors que d’autres sont des gens que l’organisme connaissait de longue date, mais qui ne s’impliquaient pas nécessairement dans le milieu communautaire.

Communauté bilingue
Pour la première fois cette année, les célébrations officielles de la Fête du Canada et du Heritage Day se sont tenues en français et en anglais.

« C’est la ville de Grande Prairie qui a démontré un intérêt et nous sommes très contents de voir que la municipalité se montre ouverte envers toutes les cultures de façon générale », affirme Cédrik LeBlanc.

Le maire de la ville, Bill Given, recevra d’ailleurs le prix Ami de la francophonie, lors du Gala reconnaissance de l’ACFA, le 13 octobre prochain, en marge du Rond Point.
Le défi de la régionale reste d’inciter ses nombreux membres à participer à ses activités. La plus populaire étant la cabane à sucre.

Nouveau CA
Cédrick LeBlanc a été réélu président, le vice-président est Pierre Trudel, le trésorier, Jonathan Scott et la secrétaire Louise Labonté. Les conseillers sont : Marie Chailler Monfette, Nevin Bakir, Rachel Niransengimana, Isabelle Voyer, Myriam Miller et Madeleine Dube.

M. LeBlanc si dit heureux de ce CA qui intègre de nouveaux visages, mais surtout des représentants d’autres organismes partenaires de la régionale. « C’est encourageant, en 2009, nous avions de la difficulté à remplir les postes. Cette année, beaucoup de membres sont des nouveaux arrivants à Grande Prairie intéressé à s’impliquer », conclut le président, impatient d’entendre les nouvelles idées qui circuleront autour de la table.

L’AGA s’est terminée par une épluchette de blé d’Inde qui aura attiré une quarantaine de participants.
 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut