L’école du Sommet accueillera les Jeux francophones de l’Alberta

Avec une nouvelle école inaugurée en juin 2011 et de nouvelles installations sportives, l’école francophone, située à Saint-Paul, s’avérait une candidate de choix pour recevoir un évènement de cette envergure.

C’est donc du 17 au 19 mai 2013 qu’auront lieu les Jeux francophones de l’Alberta, organisés par la Fédération du sport francophone de l’Alberta (FSFA).

« Il y a une excellente volonté de la part du personnel d’être l’hôte des Jeux, surtout de la directrice de l’école qui est très enthousiaste », affirme la directrice de la FSFA, Monique Witzell.


La directrice de l’école du Sommet, Karen Chalmers Beaulieu, assure que toute l’école est très excitée de recevoir les Jeux francophones de l’Alberta. « Cette année, nous nous sommes donné le mandat de développer davantage notre volet sportif. Ça tombe exactement dans nos cordes », mentionne-t-elle.

Cette dernière anticipe une bonne réponse des parents des élèves de l’école du Sommet, toujours prêts à prêter mainforte lors d’activités. Un autre facteur qui a contribué à la sélection de l’école.

« Comme nous ne sommes pas sur place pour tout organiser, l’implication bénévole de la communauté hôte est importante pour nous », explique Monique Witzell.

Cap sportif
« Notre clientèle augmente depuis les dernières années, elle change aussi. Les enfants commencent à exprimer leur désir de faire du sport. Nous cherchons des stratégies pour répondre à ça et construire cette culture », avance Mme Chalmers Beaulieu, qui ajoute que les volets artistiques et culturels sont déjà bien développés au sein de son école.

Cette dernière a déjà entamé des partenariats avec la FSFA pour organiser des cliniques sportives durant les fins de semaine.

L’augmentation du nombre d’élèves dans les classes permet aussi de former des équipes plus nombreuses et développer l’esprit de compétition, ce qui assure une meilleure rétention des élèves et incite les plus jeunes à choisir l’école du Sommet pour leurs études secondaires.

La directrice de l’école voit la tenue des 19es Jeux comme une occasion de rayonner au sein de la communauté.

Monique Witzell abonde dans le même sens. Le fait de recevoir cette activité provinciale valorise l’école et lui apporte une fierté qui reste après les jeux.

En région     
Karen Beaulieu Chalmers se réjouit que les Jeux aient lieu à l’extérieur des grands centres comme Edmonton, où s’est déroulée l’édition 2012.

Selon cette dernière, les écoles francophones en régions n’ont pas souvent l’occasion de se visiter entre elles. « Il y a des rassemblements comme le RaJe (Rassemblement Jeunesse), mais encore une fois, ça reste à l’intérieur des grands centres », déplore cette dernière.

Cette opportunité de faire du sport en français et de participer à un tel évènement reste un point marquant dans le développement d’un jeune francophone, selon Monique Witzell.

« Il est important pour les jeunes en visite de vivre l’expérience des autres régions francophones. Nous sommes tous en situation minoritaire et cela donne la chance aux jeunes de réaliser qu’ils ne sont pas les seuls à fréquenter une petite école en région », déclare-t-elle.

Jouer en français
Au menu, des compétitions de volleyball, soccer, badminton et basketball en équipe de trois auront lieu.

Le sport de démonstration pour cette année sera le Ultimate, en équipe de cinq contre cinq, joué sur un demi-terrain de soccer.

La course à pied se rajoute cette année comme nouvelle discipline, reste à déterminer avec la ville s’il s’agira de compétition de crosscountry ou de sprints.

« Nous allons discuter avec les gens de la communauté de Saint-Paul pour connaitre
leurs installations et identifier ce qu’elle pourra accueillir comme sport », laisse entendre Mme Witzell.

Cette dernière précise s’inspirer des sports présentés lors des Jeux de la francophonie canadienne afin d’assurer un développement annuel de ces disciplines. Rappelons que les prochains Jeux de la francophonie au niveau national se tiendront à Gatineau, Québec, en 2014.

Les inscriptions pour les Jeux francophones 2013 se tiendront du 9 octobre jusqu’au 15 avril 2013. 
 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut