Pentathlon : un succès de l’ACFA d’année en année

La 3e édition du Pentathlon d’hiver de Jasper, organisé par l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Jasper, aura attiré 60 participants et environ 110 spectateurs, le 21 janvier dernier.
 

Cette année, ce sont 12 équipes composées de cinq personnes qui ont participés à la course à relai qui débutait par 7 kilomètres en vélo de montagne, pour continuer par 5 km en ski de fond, ensuite 3 km de raquette à la course, une cinquantaine de tours du lac Pyramide en patin et se terminer par un 6 km de course à pied.


Les participants étaient un peu moins nombreux que l’année dernière, selon une des organisatrices de l’évènement, Suzanne Villeneuve. « Cela s’explique par la pluie qui est tombée il y a quelques semaines et, ensuite, il a fait très froid. Finalement, nous avons eu de la belle température. C’est un défi chaque année de savoir si nous allons offrir la discipline du patin. On sait le jour avant si nous allons avoir une belle patinoire pour l’occasion; c’est stressant », avoue Mme Villeneuve, qui est aussi enseignante à l’école Desrochers.

Mme Villeneuve estime que la course prend en moyenne 2 h 30 à effectuer. « Ceux qui sont vraiment en forme peuvent le faire seul. Nous avons eu une personne cette année qui l’a fait. J’ai beaucoup d’admiration pour ça », avoue l’enseignante.

Le prix de présence pour le meilleur esprit d’équipe a été remporté par l’équipe des supers profs, des enseignants de l’école d’immersion de Jasper.

Le prix du meilleur costume a été remporté par une équipe venue d’Edmonton pour participer à la course vêtue en Vikings. « Ce sont cinq filles de la même famille. Je ne sais pas comment elles ont fait pour courir avec des fourrures et des cornes. Elles étaient bien déguisées », commente Suzanne Villeneuve.

L’évènement se veut plus une journée divertissante qu’une compétition féroce entre athlètes. « Il y a beaucoup d’équipes familiales. La majorité des participants sont moyennement en forme, ils aiment le plein air et veulent s’amuser », laisse entendre l’organisatrice.

Bonne visibilité pour les francophones de Jasper
Le Pentathlon avait lieu dans le cadre du festival Jasper in January. Il y avait donc plusieurs activités parallèles qui se déroulaient au centre-ville, ce qui aura amené beaucoup de monde dans la région durant la fin de semaine. Il s’agit d’une occasion de se faire connaitre pour l’ACFA régionale de Jasper. L’association remettait notamment des cache-cous à son effigie aux premières personnes sur les lieux.

« C’est merveilleux! Nous ne sommes pas beaucoup de francophones à Jasper et c’est souvent le même petit groupe qui participe aux activités que l’on organise. Tandis que le Pentathlon rejoint tout le monde », déclare Mme Villeneuve. Elle ajoute que la dégustation de tire sur neige lors de la soirée du samedi soir au centre-ville de Jasper était très populaire auprès des anglophones.

L’évènement a été créé par Jocelyn Nadeau, mordu de sport et enseignant à l’école Desrochers, et sa conjointe, il y a trois ans de cela. Présentement en année sabbatique, ils ont passé le flambeau à Suzanne Villeneuve et Marie-Andrée Arcand, également enseignante à l’école francophone de Jasper, pour l’organisation de l’édition 2012 du Pentathlon.
 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut