Entrée en ondes de façon permanente d’ici l’été

À compter du 18 juin prochain, la radio communautaire francophone de Plamondon-Lac La Biche diffusera de façon permanente sur les  ondes du 92,1 FM CHPL. L’ouverture officielle se fera en présence de dignitaires durant l’évènement de collecte de fonds annuel.

La radio francophone de Plamondon diffuse, pour l’instant, chaque 2e mercredi du mois. Une subvention attendue de Patrimoine canadien au montant de 132 500 $ permettra au Club de la radio d’installer une nouvelle antenne de diffusion sur la tour de Radio-Canada et d’installer l’équipement nécessaire pour assurer le relai entre l’antenne et le studio radio, situé au sous-sol du Centre culturel Philip-Ménard.


« Le plus gros de la subvention va aller pour ça. Le reste ira à améliorer le studio, comme acheter de nouveaux ordinateurs et changer notre système informatique. Il nous fallait aussi trouver un employé qui serait capable de comprendre le programme. Nous avons déjà trouvé quelqu’un », affirme le président du Club de la radio et membre du comité de l’ACFA régionale de Plamondon/Lac La Biche, André Contant.

Sans être un spécialiste, André Contant affirme que la nouvelle recrue, Jérémie McClure, qui vient du Québec, a la soif d’apprendre. Ce dernier sera l’animateur principal de la station et est maintenant responsable du plan de démarrage et des tâches administratives qui précèdent la mise en ondes officielle.

Plus de temps d’antenne, plus d’auditeurs
L’antenne placée sur la tour de Radio-Canada sera non seulement plus haute que lorsqu’elle était sur le toit de l’école Beauséjour, mais également plus puissante. L’antenne utilisée par la radio communautaire diffuse à 50 watts, alors que la future antenne diffusera à 500 watts.

« Nous allons pouvoir étendre nos ondes et diffuser jusqu’à Lac La Biche, ce qui va agrandir notre cercle d’auditeurs. Nous sommes aussi en discussion pour diffuser sur Internet, mais comme la plupart des radios communautaires le sont, je pense que ça s’en vient pour nous aussi », déclare André Contant, tout en précisant que la radio est seulement diffusée en ondes, pour l’instant.

Il mentionne aussi qu’un concours sera lancé dans la communauté pour trouver un logo original pour représenter la radio, qui inclura l’indicatif et la fréquence, ainsi qu’un nouveau nom pour la station.

M. Contant estime que l’horaire devrait être complété d’ici les trois prochains mois. « Nous avons 126 heures de programmation à combler par semaine. L’animateur tiendra une émission par jour, plus une émission d’un bénévole. Il y a beaucoup de gens qui veulent une plage horaire. Pour l’instant, j’ai deux animateurs en attente et, même moi, je n’ai pas d’émission avec nos disponibilités du moment », laisse-t-il entendre, confiant.

Le président du Club affirme avoir sondé la communauté pour la construction de la grille horaire en fonction des résultats du sondage, tout en respectant les quotas de contenu local imposés par le Conseil de radiodiffusion et des télécommunications canadiennes.

« Nous devons diffuser 15 % de contenu local de Plamondon durant nos heures de diffusion de 7 h à 22 h, tous les jours. Jusqu’à présent, nous avons toujours respecté ces quotas », indique André Contant.

Il ajoute qu’il sera également possible de puiser dans une banque d’émissions de l’Alliance des radios communautaires du Canada, mise à la disposition des radios francophones au pays pour combler leur temps d’antenne.

Une voie pour la communauté
M. Contant laisse savoir que la mise en ondes permanente de la radio francophone rassemblera la communauté tout en augmentant le fait français en région. « Les gens veulent entendre ce qui se passe dans la communauté en région en français. C’est un service que nous n’avons pas présentement », déplore-t-il.

Il ajoute que cette station offrira une meilleure chance, pour les talents locaux, de susciter l’intérêt autour de leurs créations. Le président du club cite en exemple, l’orchestre de l’école Beauséjour et les chansons créés par les jeunes de la région pour la Chicane albertaine, qui continueront d’être diffusées à la radio communautaire.
 

 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut