Financer les écoles à coups de pinceau

La prématernelle de l’école Citadelle de Légal organise une collecte de fonds sous la forme d’une soirée peinture le vendredi 14 décembre au Centre communautaire Centralta. La soirée bilingue commencera à 19 h et sera animée par Jacques Martel, artiste peintre professionnel de la région.

La classe de prematernelle de lecole La Citadelle

Si les paint nights sont à la mode en ce moment, cette soirée peinture résonne de façon tout à fait particulière à Légal. En lien avec les fameuses peintures murales de la ville, dont plusieurs ont été réalisées par Jacques Martel, l’idée est d’inviter les participants à créer leur propre œuvre qu’ils garderont ensuite en souvenir.

Une levée de fonds conviviale

À Citadelle, 149 élèves sont inscrits cette année, dont dix dans la petite école, ou prématernelle. Guylaine Jacques, éducatrice et organisatrice de cet événement avec le Comité de parents, explique qu’au sein de la famille Citadelle les enseignants, le personnel, les élèves, les parents, mais aussi la famille élargie et les voisins reçoivent un accueil chaleureux et familial.

C’est dans cet esprit que la soirée peinture sera organisée en anglais et en français, ouverte aux enfants à partir de 10 ans (accompagnés d’un adulte). Cet événement en faveur de la prématernelle coûte 40 dollars par participant. Les bénéfices permettront d’acheter du matériel éducatif ou de financer des sorties scolaires.

Porte d’entrée et d’accueil, la petite école est souvent déterminante pour continuer à l’école francophone. Guylaine Jacques est ainsi fière de préciser que 100 % des élèves de prématernelle de l’année passée ont continué en maternelle dans une école francophone cette année.

L’école Citadelle de Légal invite donc chacun à faire de son coup de pinceau un coup de pouce à l’enseignement francophone !

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut