École La Mission : Une collecte de fonds en demi-teinte

Samedi 24 novembre, l’école La Mission de Saint-Albert a pris ses dernières commandes de poinsettias et arrangements floraux. Cette première collecte de fonds de l’année a permis de récolter 1 400 $, dont 415 $ de profits seront remis à l’école. Une autre levée a cependant rencontré un succès plus mitigé : celle des parents bénévoles.

Vente de cartes fabriquees par les eleves pour collecter des fonds lannee derniere

Cette première vente de fleurs de noël a été organisée par la Société de parents de l’école La Mission. La somme récoltée permet d’ouvrir la cagnotte dans laquelle l’école pourra puiser pour aider à financer le transport d’excursions parascolaires, le festival d’automne ou les dîners communautaires de Noël et de fin d’année, entre autres. Grâce au montant récolté l’an dernier, chaque enfant a reçu 18 $ dont les enseignants seront en charge du bon usage.

Si sur le plan financier cette première collecte est un succès, Karine Peeling, maman de deux élèves de l’école et présidente de la Société de parents, tire la clochette d’alarme. Impliquée depuis plusieurs années dans l’école, elle confie qu’« il est de plus en plus difficile de s’impliquer en tant que parents. Ça retombe toujours sur les mêmes personnes, on est épuisés et on tourne un peu en rond. On a besoin de nouvelles idées ».

Sur les 227 élèves et 153 familles que compte l’école, le conseil de parents ne réunit en effet que huit parents contre une vingtaine il y a quelques années. Parmi ceux-ci, cinq sont également membres de la Société des parents en charge notamment des levées de fonds.

Repas de noel 2017 en partie finance par les fonds recoltesUn appel au renouveau

C’est un cercle vicieux : moins il y a de personnes investies, plus celles-ci ont de responsabilités et doivent y consacrer du temps. Pas étonnant, donc, qu’elles se fatiguent rapidement et qu’attirer de nouvelles bonnes volontés est rendu difficile.

Mme Peeling propose de relancer la roue dans l’autre sens : « Avec deux ou trois nouveaux volontaires, ont pourrait déjà faire plus et mieux », évoque-t-elle. Sans nécessairement s’investir en tant que conseiller, l’invitation est lancée de venir au moins participer aux réunions du conseil et de la Société de parents, ouvertes à tous, pour partager ses idées.

Parents, grands-parents, famille élargie sont invités à participer aux multiples événements que l’école proposera au cours de l’année. Mme Peeling se veut encourageante : « On accepte et on a besoin de tout le monde ».

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut