Imprimer cette page

Traversée du Canada en français, un pari réussi !

Originaire de Drummondville au Québec, Jimmy Chabot, youtubeur connu sous le nom de Jimchab, a quitté sa ville natale le 1er juillet 2018 pour se rendre au Yukon et en Arctique sur le pouce, et ce sans argent ni cellulaire. Un défi en soi, agrémenté d’un obstacle supplémentaire : voyager seulement en français.

Traversee du Canada par Jimchab

Pour Jimchab, traverser le Canada sur le pouce sans argent ni cellulaire n’était pas suffisant. Il désirait avant tout mettre en valeur les communautés francophones du pays.

« Étant donné que je commençais à avoir un peu plus de gens qui me suivaient sur YouTube en sol québécois, mon but était de montrer qu’il y a des francophones qui vivent partout au Canada. C’était ça l’importance de traverser le pays uniquement en français », a-t-il expliqué.

La décision de partir à l’aventure a aussi été suscitée par un autre facteur : la santé mentale. À son retour d’Afrique en mai dernier, Jimchab a fait une dépression. Il venait notamment de rencontrer plusieurs échecs sur le plan professionnel et était de retour chez ses parents. Il a donc choisi de faire ce périple pour « sortir de sa zone de confort », lui qui était « pris dans un cercle vicieux ».

Un choix qui en a fait douter plus d’un. « On m’a tellement dit que je ne serais pas capable en 2018 de faire du pouce, souligne Jimchab. Je pense que ça m’a vraiment redonné foi en l’humanité. Je pense qu’il y a de bonnes personnes partout au pays ».

35 jours plus tard, le youtubeur a réalisé son pari et des dizaines de gens ont contribué à sa réussite, notamment des Franco-Albertains.

Un séjour dans le nord-ouest de la province

Lors de son trajet pour se rendre au Yukon, Jimchab n’avait pas eu la chance de faire découvrir la communauté franco-albertaine, puisqu’il avait été en mesure de trouver un camionneur avec qui il a fait le trajet Manitoba-Yukon.

Ainsi, il était de passage dans la province à son retour, qui fut notamment des plus difficiles en raison d’une extinction de voix et des situations qui l’ont placé en « mode de survie ». Tout de même, son aventure a été agrémentée par l’accueil qu’il a reçu de la part des familles franco-albertaines.

La famille Bergeron (Natasha, Mathieu, Jacinthe et Alain) a été la première à héberger Jimchab, et ce pendant deux jours. Elle lui a entre autres fait découvrir la « meilleure poutine à l’extérieur du Québec ». Johanne Tremblay-Côté, secrétaire de l’école Nouvelle Frontière, a par le plus grand des hasards véhiculé Jimchab à Wanham sur son chemin pour se rendre jusqu’à Rivière-la-Paix.

Mathieu et Laval Bergeron ont par la suite accueilli le youtubeur sur leur ferme de canola à St-Isidore. Pasco et Anick Déchène ont pris le relais, avant que la famille Simon à Falher (Maryse, Patrick, Antoine et Océanne) n’amène Jimchab pêcher et visiter un apiculteur. Finalement, son parcours s’est terminé à Edmonton, où il a été hébergé par la famille de Patrick Henri.  

« L’affaire que j’aime c’est que les petits villages s’entraident beaucoup… C’est ça la beauté de la francophonie. J’avais tellement de points en commun avec ces personnes-là. Même si je suis un Québécois, je comprends leurs réalités. Puis c’est ça la beauté de la francophonie albertaine, elle est tellement tissée serrée », termine-t-il.

Et pour la suite ?

Jimchab est à la conquête du monde et souhaite se rendre en Australie sur le pouce et sans argent. Il a quitté Edmonton, le dimanche 26 août, et est actuellement en chemin vers Vancouver.

« Je recherche activement un bateau pour me faire traverser l’océan Pacifique. Ma stratégie serait de longer la côte Ouest pour demander à chaque port si un bateau part vers l’Asie ou l’Australie », retrouve-t-on sur sa page Facebook.  

En attendant de voir les prochaines péripéties de son aventure, vous pouvez visionner son documentaire Le Canada sur le pouce sur sa chaîne YouTube « Jimchab vlogs » pour voir sa traversée du Canada.

Évaluer cet élément
(3 Votes)

Éléments similaires (par tag)