Imprimer cette page

Le pèlerinage dans les Rocheuses, un chemin qui fait sens

Le Conseil de l'éducation de la foi catholique chez les francophones de l'Alberta (CÉFFA) a offert un séjour de ressourcement dans les sentiers des Rocheuses. Du 18 au 20 mai derniers, un groupe de 26 Franco-Albertains ont tenté l'expérience afin d'approfondir leur spiritualité chrétienne. En dehors des murs de leur paroisse, ils ont parcouru une trentaine de kilomètres accompagnés par Bottes et Vélo, une entreprise québécoise spécialisée dans la formation et l’accompagnement des pèlerins. Rencontre avec son cofondateur, Éric Laliberté.

Pelerinage Rocheuses

Le Franco : Bonjour Éric. Pouvez-vous nous expliquer ce qui vous a amené à créer Bottes et Vélo ?

Éric Laliberté : Je suis doctorant en théologie à l’Université Laval. Je suis spécialisé en accompagnement spirituel du pèlerin de longue randonnée. Je pratique le pèlerinage depuis 2005. Pour mes 40 ans, je suis parti faire Compostelle et ça a été un tournant dans ma vie. J’y retourne pour une quatrième fois cet été. Les voyages ont toujours été pour moi une manière d’aller à la rencontre de l’autre et de grandir. C’est avec cette idée en tête que j’ai créé Bottes et Vélo il y a 5 ans. C’est un centre de formation inspiré de la démarche de Compostelle où nous offrons des séjours de 2-3 jours jusqu’à 15 jours au Québec.

Le Franco : Est-ce la première fois que vous organisez un pèlerinage en Alberta ? En quoi consiste-t-il ?

Éric Laliberté : Oui, c’est la première fois. J’ai rencontré Caroline Maillet-Rao, coordonnatrice du CÉFFA, qui voulait offrir aux Franco-Albertains catholiques la chance de vivre leur spiritualité de façon différente. Le principe est de se retrouver au milieu des sanctuaires naturels des Rocheuses, dans des endroits qui nous coupent le souffle. On va d’un village à l’autre, dans un esprit de rencontre. C’est l’occasion de sortir de son quotidien, de ses habitudes, de se laisser changer par l’expérience. On n’est pas un club de marche ni une agence de voyage, on est vraiment au niveau de la formation et de l’accompagnement des gens dans leur démarche sur les aspects physiques, psychiques et spirituels.

Pelerinage Rocheuses 2Le Franco : Quel type d’accompagnement offrez-vous lors du pèlerinage ?

Éric Laliberté : On offre des exercices tout au long du parcours, comme la lecture de textes de réflexion, l’observation physique avec l’odeur, la vue, les sensations et les sentiments. On s’inspire de la démarche sur le chemin de Compostelle : on se sent toujours touriste au début, mais après ça on devient randonneur. Le but est de s’observer dans la démarche. On aide les participants à faire le lien entre l’expérience et leur vie, à prendre conscience du trop-plein, des encombrements qui alourdissent leur vie. Brigitte Harouni, cofondatrice de Bottes et Vélo, fait aussi partie du voyage et s’occupe de tout le volet pédagogique.

Le Franco : Est-ce une formule qui séduit ?

Éric Laliberté : Au début des années 1980, on comptait à peine 500 pèlerins par an qui arrivaient à la cathédrale Saint-Jacques de Compostelle. En 2017, on en dénombrait 300 000 ! La formule qui plaît, c’est le pèlerinage de longues randonnées. Ça s’est affranchi de la religion pour devenir un espace de rencontre interreligieuse et d’interspiritualité. Et pour les croyants, c’est un approfondissement de la foi.

Le Franco : Quels sont les bénéfices de ce genre de séjours ?

Éric Laliberté : C’est une façon de se sortir de sa routine. Les gens trouvent qu’on manque de temps, alors c’est une façon de sortir du temps, de sortir de l’urgence. En marchant, on passe dans un autre monde. Et puis il y a toute la dimension communautaire, la rencontre avec les autres : discuter, échanger et revenir à soi, prendre conscience de ce qui est bon dans la vie, de ce qui nous fait du bien. Au milieu de toutes ces incitations à la consommation, ça permet de prendre le temps de profiter avec peu de choses, juste un sac à dos pendant plusieurs jours et rien ne manque !

Le Franco : Comment définissez-vous le pèlerin ?

Éric Laliberté : Le pèlerin, c’est celui qui quitte ses repères usuels. Le chemin qu’il emprunte est la voie qu’il prend le temps d’expérimenter pour atteindre le sanctuaire. Le sanctuaire, ce n’est pas une bâtisse mais un espace dans lequel on s’épanouit.

Le Franco : Quel est l’impact de ces pèlerinages sur les participants ?

Éric Laliberté : Les gens nous disent qu’ils ont vécu quelque chose d’extraordinaire et de bouleversant. Bottes et vélo mis sur pied pour les aider à intégrer cette expérience dans leur vie, cibler les choses importants dans leur démarche, ce qui les a fait vibrer, et comment ils peuvent retourner chez eux en sachant ce qui leur fait du bien et l’intégrer dans la vie, afin de transformer tranquillement son quotidien.

Pelerinage Rocheuses 3Le Franco : À qui s’adresse cette expérience ?

Éric Laliberté : Les profils sont variés. Il y a des gens qui ressentent que leur vie manque de piquant, que quelque chose est éteint. Parfois ce sont des gens en deuil. De façon générale, ce sont des gens en transition qu’on aide à se ressaisir. Ils sentent que leur vie manque de sens, même s’il n’y a pas forcément quelque chose qui va mal. La plupart du temps ils sont dans la quarantaine ou autour de la retraite, rendus à une étape de leur vie où un changement s’opère. Ou bien ce sont des jeunes dans la vingtaine qui arrivent à la fin des études et se retrouvent dans la vie d’adulte sur le marché du travail.

L’an prochain, Bottes et Vélo reviendra en Alberta pour offrir en partenariat avec le CÉFFA un pèlerinage du côté de Lac La Biche sur le thème de la réconciliation. Contacter le CÉFFA pour plus de renseignements.

Détails du parcours

Premier jour : 15 km de marche sur le Legacy Trail entre Canmore et Banff.

Deuxième jour : 14 km sur le Sulfur Mountain Trail jusqu’au Banff Gondola Upper Terminal pour des points de vue splendides sur la région. Enfin, une descente dans les Hot Springs de Banff est venue conforter de leurs efforts les marcheurs.

Prix : de 290 à 340 $ selon la taille du groupe

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)