La Fête franco: la francophonie albertaine est présente !

La 28e édition de la Fête franco-albertaine s’est tenue du 7 au 9 juillet au David Thompson Resort, près de Nordegg. Au coeur d’un panorama pittoresque, les 550 participants ont pu s’adonner à de nombreuses activités estivales. C’était aussi l’occasion de se retrouver entre amis et de sympathiser avec de nouveaux venus. Un moment opportun pour démontrer la vitalité de la communauté franco-albertaine.

8EAE023C-0B62-46E4-A175-97A113026D9C-29433-0000167B1D305FB5

 

Le site de la Fête comprenait plus de 40 chambres de motel, et 120 terrains de camping, chalets et roulottes. Les festivaliers pouvaient bénéficier sur place de nombreuses installations, entre un mini-golf, un espace de frisbee golf, un terrain de volleyball, un restaurant, ou encore un pub.

Niveau activités, les participants avaient de quoi faire. Atelier de photographie, randonnées pédestres, compétition de cuisine, tournoi de hockey-balle, fabrication de masque, équitation, atelier de macarons… Les soirées étaient elles aussi dynamiques avec un spectacle jeunesse, des projections cinématographiques, une soirée d’humour, un grand spectacle de musique et une soirée discothèque.

 

Un grand rassemblement estival

 

Céline Dumay, coordinatrice de la Fête, en est à sa deuxième année. Elle constate la diversité des profils: “Les gens viennent de partout, d’Edmonton, de Calgary, de Falher, de Plamondon…”. Elle apprécie particulièrement la dimension de rassemblement et d’inclusion de l’événement: “ça permet un mélange de personnes issues de tous les milieux, il n’y a plus de barrières, on retrouve par exemple des directeurs d’organismes à l’accueil !”, se réjouit-elle.

Parmi les nouveautés de cette édition figuraient l’équitation, l’atelier photo, la compétition cuisine pour ados façon Masterchef, qui a remporté un vif succès, l’expédition jeunesse et le musée spontané. Pour organiser tout cela, il fallait bien “une cinquantaine de bénévoles, essentiellement des festivaliers”, rapporte Mme Dumay.

 

La marque de la vitalité franco-albertaine

 

Isabelle Déchène Guay, administratrice du conseil d’administration de la Fête 2017-2018, participe, elle, pour la 4e fois. “L’intérêt c’est d’être dans la nature, de faire du camping, des activités en français et en famille”, témoigne-t-elle. Elle trouve aussi que l’événement est l’occasion idéale “pour se rencontrer et jaser”. Par-dessus tout, la Fête franco-albertaine constitue pour elle une affirmation de l’existence et du dynamisme de la communauté: “On est là ! On existe !”, lance-t-elle.

Les partenaires principaux de l’événement étaient cette année la FSFA, l’Institut Guy-Lacombe de la famille, le RAFA, Ciné Imagine, la FAFA, Unis TV, Radio-Canada, Kidsnotes Music, FJA, le Centre d’appui parental et Le Franco.

fetefranco

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Édition de la semaine

Abonnez-vous à la version électronique ici.

Abonnez-vous à la version papier ici.

L'annuaire francophone 2017

Aller au haut