Canmore, Grande Prairie et Cold Lake, À chacun sa manière de célébrer la Saint-Jean !

Samedi 24 juin, comme chaque année, la fête de la Saint-Jean est l'occasion de se retrouver et de marquer le début de l'été. La Fête nationale du Québec est également célébrée en Alberta par les communautés francophones. Les ACFA régionales de Canmore-Banff, Grande Prairie et Bonnyville-Cold Lake n'ont pas dérogé à la tradition. Malgré des programmes bien différents, la Saint-Jean a été couronnée de succès dans les trois régions.

St. Jean 2017 0034

« Les gens sont vraiment restés jusqu'à la fin. Tout le monde voulait encore plus de musique ! », raconte Geneviève Malenfant, directrice de l'ACFA régionale de Canmore-Banff. Malgré l'absence de feux cette année, ce sont près de 400 personnes qui sont venues au bar Drake Public House à Canmore pour assister au concert donné à l'occasion de la Saint-Jean. Les dépaysés, un groupe francophone local, ont joué en première partie. Par la suite, c'est Pascal Lecours et Les mauvais caractères qui ont enchaîné avec près de trois heures de prestation.

 

« On a eu une très belle réponse du côté anglophone. Pour nous, c'est une grosse victoire ! », s'exclame la directrice, très enthousiaste. Près de la moitié des personnes présentes étaient anglophones et pour beaucoup d'entre eux, c'était leur première Saint-Jean !

 

Une ambiance conviviale pour Grande Prairie

 

« Ça a été fantastique, on a eu une centaine de membres qui sont venus », explique Michelle Margarit, directrice de l'ACFA régionale de Grande Prairie. L'ACFA a organisé la Saint-Jean à la Vie en Rose à Sexsmith, la propriété de Linda Beaudet et Marie Chailler-Monfette, présidente de l'ACFA Grande Prairie. Pour l'occasion, le terrain de la ferme a été décoré avec des drapeaux et certaines personnes sont venues déguisées.

 

Avec un thermomètre indiquant 28°C, le temps a été idéal pour le poulet barbecue accompagné de salade. La vingtaine d'enfants présents ont pu profiter pour jouer dans le bois, s'amuser sur le jeu gonflable ou encore faire des bulles. « On avait de la musique en français, des gens dansaient sur la pelouse et il y en a qui chantaient à tue-tête », décrit la directrice. Une soirée très conviviale qui s'est terminée vers 2h du matin autour du traditionnel feu de camp.

 

Une "Party Poutine" à Cold Lake

 

À Cold Lake, la Saint-Jean a été fêtée à l'école Voyageur entre 15h et 19h. « Les gens se sont regroupés ensemble, c'était très familial ! », explique Mireille Lavoie-Beaupré, agente de développement de l'ACFA régionale de Bonnyville-Cold Lake. L'événement central était la cabane à poutine de Hélène Hos, venue spécialement de Wainwright pour l'occasion. Malgré un après-midi pluvieux avec vent et gros nuages, le beau temps a finalement pointé son nez en début de soirée, ce qui a permis aux gens de déguster leur poutine au soleil.

 

« Des petits épuisés et des parents très contents ! », résume Mireille Lavoie-Beaupré. Près de 250 personnes, dont un tiers d'enfants, sont venues célébrer la Saint-Jean à l'école. Entre maquillage, dessin à la craie, jeux gonflables dans le gymnase ou encore sacs de sable, les petits avaient de quoi s'amuser aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut