Grande Prairie forte de son succès, le guide du relogement est arrivé !

La ville de Grande Prairie met la main à la patte en réalisant son guide de relogement dans les deux langues officielles. La version française est donc disponible afin de guider et de renseigner quiconque souhaite y emménager.  Près de 2000 brochures ont été publiées et 700 copies déjà distribuées.  

Guide-de-relogement-GP

« Ce guide permet aux gens qui arrivent à Grande Prairie d’avoir une bonne idée de la population, de l’histoire de grande prairie, des écoles et des activités qui se passent dans la ville », souligne Michelle Margarit, directrice de l’ACFA régionale. Dans la version en français, de nombreuses références sont faites sur la francophonie, notamment sur les services offerts.

Cette initiative a été lancée en décembre 2016 par la ville elle-même. Une agréable surprise pour Mme Margarit qui souligne le fait francophone très actif dans les activités de cette municipalité. L’intérêt de ce guide permet donc d’avoir un document en français pour les nouveaux arrivants. Il a été déposé dans tous les organismes, ainsi qu’à l’aéroport. « Ça nous a ouvert beaucoup de portes », ajoute cette dernière. Les commissions scolaires du Nord-Ouest sont vraiment contentes, car le guide permet d’informer sur l’existence d’une francophonie à Grande Prairie et de donner aussi une visibilité à ses écoles francophones.

Un engouement croissant

La population francophone représente environ 8000 habitants, soit 10% de la population totale estimée à 65 318 habitants. « C’est la ville qui s’est le plus développée au Canada cette année, il y a une expansion incroyable », constate fièrement la directrice de l’ACFA, de Grande Prairie. Selon elle et d’après les chiffres du dernier recensement, la population a augmenté de 10 000 en l’espace de cinq ans, ce qui correspond à une hausse de 13%.

« La qualité de la vie y est bonne et l’économie se porte très bien. Le taux de chômage a descendu à 7% », précise Mme Margarit. Son économie diversifiée comme la foresterie, le gaz, le pétrole et l’agriculture n’est pas non plus étrangère à ce succès.  Le plus grand centre commercial dans le Nord canadien se situant à Grande Prairie, permet actuellement de desservir une vaste population.  « Car on sert beaucoup la population du nord de la Colombie-Britannique, du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest, les fins de semaine il y a souvent des camions qui viennent charger l’épicerie », explique-t-elle.

Une population éclectique

Le plus grand nombre de communautés autochtones habitant dans le nord-ouest de la province, contribue aussi à l’essor et à la diversité démographiques de la ville. Toutes ces communautés viennent faire leurs achats aussi à Grande Prairie. Selon la directrice, on sert une population d’environ 260 000 habitants avec l’économie des marchands. La ville a dû recommander une seconde publication afin de faire la promotion de ses services tellement la demande est forte. L’âge de la population en moyenne se situe entre 30 ans et trois mois. Grande Prairie a décidément le vent en poupe. « C’est une ville accueillante et ouverte aux différentes cultures. On est très très fiers de notre ville », déclare Michelle Margarit. Ce guide montre le travail de longue haleine, réalisé par l’ACFA régionale de Grande Prairie ces dernières années pour faire reconnaître la communauté francophone. Aujourd’hui c’est chose faite, ce guide initié en français par la mairie de la ville est une jolie marque de reconnaissance envers la communauté.  

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut