Imprimer cette page

Saint-Paul : régler le dossier du centre culturel

L’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA), régionale de Saint-Paul, tenait son assemblée générale annuelle, le 14 avril dernier. Cette rencontre a permis de faire le point sur certains dossiers importants, comme celui de l’avenir du centre culturel.

« Le dossier qui nous a tenus particulièrement occupés cette année est celui de la bâtisse du centre culturel. En effet, comme vous le savez, l’école a déménagé au mois de février ce qui a rendu disponibles les locaux de l’ancienne école pour le conseil scolaire qui est le principal locataire de l’immeuble de l’ACFA. Sans les revenus de location, l’ACFA n’est pas en mesure de couvrir les frais d’entretien du centre », a présenté la présidente de l’ACFA régionale de Saint-Paul dans son rapport, Mélanie Charest.

Sachant que le déménagement des élèves de l’école du Sommet était pour se réaliser, un plan d’action pour l’immeuble de l’ACFA régionale de Saint-Paul a été développé », mentionne Mme Charest.

L’ACFA a donc engagé un coordonnateur au projet, Donald Michaud, ce qui a permis de mettre en œuvre le processus de réflexion. « Son travail a été essentiel au dossier puisqu’il nous a aidés à faire le lien entre les différents partenaires, que ce soit le conseil scolaire, les spécialistes et les consultants. Pour mettre en œuvre le projet, il a tout d’abord fallu réunir un certain nombre d’informations : rapport sur l’évaluation structurelle de la bâtisse, rapport sur la valeur de la bâtisse, rapport sur la qualité de l’air (Health Unit), plans d’architecte de la bâtisse, les états financiers, etc. », explique la présidente de l’association.

Cette analyse a permis de procéder à la réflexion quant à la planification de la future localisation de l’ACFA. « On a fait un bon bout de chemin dans ce dossier. L’avenir du centre a été soulevé et la communauté sera invitée à se prononcer sur les trois scénarios qui sont présentement sur la table lors d’une rencontre d’information qui aura lieu d’ici le mois de juin », affirme Mélanie Charest.

Celle-ci confirme que la démolition du centre, engendrant un déménagement de l’ACFA dans les bureaux du conseil scolaire, fait partie des scénarios. « Il est cependant trop tôt pour se prononcer sur ce que l’ACFA fera, puisque la population n’a pas encore été consultée », évoque-t-elle.

Garderie francophone
L’incertitude entourant ce dossier a mis en veilleuse le dossier de la création d’une garderie francophone en 2010. « Cependant, il faut réactiver ce dossier, et ce, d’ici quelques semaines. Je demeure optimiste que ce service sera offert dès le mois de septembre », lance Mélanie Charest.

Radio communautaire
Un autre dossier que l’ACFA continue à piloter est celui de la radio communautaire. « Nous continuons à travailler avec nos différents partenaires des régions de Bonnyville, de Cold Lake et de Plamondon par le biais de la coopérative Radio Centre-Est. Cette année, à Saint-Paul, nous avons obtenu une licence d’Industrie Canada pour émettre sur la fréquence 106.9 FM tous les deuxièmes mercredis du mois. Bien que nous soyons toujours à la recherche de bénévoles pour animer la radio, une fois par mois, à Saint-Paul, l’ACFA annonce ses activités et partage avec vous de la musique francophone sur les ondes radio », énonce Mme Charest.

Présidence recherchée
Après trois années à la tête de l’ACFA régionale de Saint-Paul, Mélanie Charest a opté de ne pas solliciter de nouveau mandat afin de se consacrer à d’autres projets d’ordre personnel. « Je vais rester impliqué dans certains dossiers », lance-t-elle.

Lors des élections, personne ne s’est porté candidat pour occuper la présidence de l’organisme.
« Jusqu’à ce qu’une nouvelle personne soit trouvée, je vais assurer une certaine transition d’ici, au plus tard, le mois de juin », confirme Mme Charest.

Les autres postes au conseil d’administration seront occupés par Bertrand Poulin (vice-président), Gisèle Langevin (secrétaire-trésorière), ainsi que Michèle Half, Brian Brousseau et Ashley St-Laurent à titre de conseillers.

Ashley St-Laurent vient remplacer Colin Champagne comme représentant étudiant.

Évaluer cet élément
(0 Votes)