Année occupée à l’ACFA régionale de Grande Prairie

C’est devant une trentaine de personnes que s’est déroulée l’assemblée générale annuelle de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA), régionale de Grande Prairie, le 24 septembre dernier à l’école Nouvelle Frontière.

Cette rencontre a permis aux membres de réaliser que leur régionale n’avait pas chômé au cours de la dernière année. « Grâce aux nouveaux partenariats que notre équipe a continué à développer cette année, notre régionale a pu s’affirmer comme le porte-parole de la communauté francophone de Grande Prairie », a soutenu, dans son rapport, la présidente de l’organisme, Marie Chailler Monfette.


La dernière année a également vu l’association déménager. « Les nouveaux bureaux de la régionale, situés au centre-ville et à proximité des bureaux provinciaux, fédéraux, municipaux et points de services importants, permettant d’augmenter l’accès aux services et à l’adhésion à notre association. Cette situation géographique revêt un caractère stratégique, car nous sommes faciles d’accès et au cœur de l’action », affirme Mme Chailler Monfette.

Ce déménagement aura été bénéfique. « La crise économique à laquelle nous avons tous fait face en 2010-2011 a réduit le nombre de nouveaux arrivants à Grande Prairie. Grâce à l’appui de notre représentant au gouvernement provincial, Wayne Drysdale, nous avons, malgré tout, réussi à conserver notre partenariat avec Alberta Employment Immigration. Nous avons reçu environ 300 clients qui recherchaient de l’emploi dans notre région. Le fait d’être maintenant situé au cœur de la ville permet un accès beaucoup plus facile pour les nouveaux arrivants », explique la présidente de l’ACFA régionale de Grande Prairie.

Prématernelle populaire
Le moins que l’on puisse dire, c’est que la relève francopho-ne semble très présente dans le nord-ouest de la province. « La prématernelle a eu du succès avec 28 enfants qui y ont participé chaque semaine! Chansons, comptines, jeux et apprentissage de notre belle langue font la joie des enfants et de leurs familles », mentionne Mme Chailler Monfette.

Au cours de l’année 2010-2011, ce programme a lieu à l’école St. Gérard et l’ACFA régionale a embauché deux éducatrices pour y travailler.

Outre la prématernelle, l’ACFAmet à la disposition de ses membres un service de garde après l’école à l’école St. Gérard et un camp d’été en français à l’école Nouvelle Frontière.

« L’éducation restera toujours l’un de nos secteurs prioritaires, et de ce fait des efforts et des stratégies sont mis en place pour le maintenir. Notre organisation et nos membres ont à cœur que l’éducation demeure l’outil essentiel pour le développement de la langue française, et c’est pourquoi l’ACFA régionale de Grande Prairie continue fortement à s’impliquer », soutient Marie Chailler Monfette.

Plan d’action
Si le bilan des 12 derniers mois est positif, l’ACFA a tout de même du pain sur la planche pour la prochaine année. « Étant donné que notre régionale a susensibiliser bien de nouveaux membres, mais aussi la grande communauté de Grande Prairie, nous devrons faire, dans les prochains mois, une évaluation de nos services et de nos activités afin de nous préparer à faire une planification stratégique qui nous permettra d’identifier les besoins, mais aussi de mesurer nos succès », lance Mme Chailler Monfette.

Pour ce faire, plusieurs éléments seront analysés : recrutement des membres et campagne de sensibilisation, activités culturelles et sociales, rétention des bénévoles, la jeunesse et nos ainés. « Nous avons pleinement l’intention de faire vivre notre culture à fond et de démontrer qu’à Grande Prairie, il y a une francophonie diverse, vivante, active, sociale et économique », affirme la présidente de l’ACFA régionale de Grande Prairie.

Nouveau CA
Cette assemblée annuelle a été l’occasion pour la communauté d’élire un nouveau conseil d’administration. Cédrick LeBlanc a été élu président. Il sera épaulé par Marie Chailler Monfette (présidente sortante) et Jonathan Scott (trésorier), ainsi que les conseillers : Maude Leblanc, Nevin Bakir, Léonce Allard, Christophe Claude, Platon Boyko, Pierre Trudel, Houssam Chattri et Louise Labonté.

BDV : Le nouveau CA de la régionale de Grande Prairie, de g. à d. : Léonce Allard, Nevin Bakir, Jonathan Scott, Pierre Trudel, Maude Leblanc, Platon Boyko, Marie Chailler Monfette, Christophe Claude et Cédrick LeBlanc. Également sur le CA, mais absents de la photo : Houssam Chattri et Louise Labonté.
 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut