La 4e édition du francothon annuelle de la Fondation franco-albertaine a encore une fois amassé d’importantes sommes grâce à la générosité de nombreux donateurs. À cet effet, les régions de Saint-Isidore, Bonnyville et Legal ont remis un grand total de 26 065$ à la fondation dans l’objectif d’assurer l’épanouissement de la francophonie en Alberta.

Suite aux incendies de Fort McMurray déclarés en mai 2016, les organismes communautaires de l’ACFA de Wood Buffalo et de l’école Boréal avaient dû fermer leurs portes pendant près d’un an. Tous deux rouverts depuis avril dernier, ils témoignent du rétablissement de la situation, malgré quelques familles encore dans le besoin.

Squelettes, sorcières et monstres de toute espèce. C’est ce qui attendait la communauté francophone de Lethbridge, samedi dernier dans le cadre des célébrations d’Halloween de la Cité des prairies. Au menu, conte animé pour les tout petits et soirée dansante pour les adultes!

Couverts principalement par les médias communautaires, les populations francophones de l’Ouest et du Nord reçoivent peu d’attention du diffuseur public Radio-Canada. L’entreprise, soutenue par un réinvestissement fédéral massif, entend bien pallier ce manque en installant des journalistes à temps plein dans le Grand Nord. Comment se passe l’intégration avec les journaux et radios communautaires déjà en place ?

Statistique Canada est à l’écoute des organismes communautaires. Des consultations publiques font suite à la remise, au printemps dernier, d’un mémoire rédigé par l’ACFA et la Fédération des conseils scolaires francophones de l’Alberta (FCSFA) au Comité permanent des langues officielles de la Chambre des communes. Le sondage entrepris vise à apporter des changements dans le prochain recensement de 2021 afin d’améliorer le dénombrement des ayants droit. Une adaptation nécessaire qui permettrait d’obtenir des données plus fiables et de faire évoluer les services en conséquence.

« On continue d’aller de l’avant, de rester positif et de grandir ! »

C’est au sein de l’école francophone Nouvelle Frontière que l’assemblée générale annuelle (AGA) de l’ACFA régionale de Grande Prairie s’est tenue samedi 30 septembre. Entre les membres et les représentants d’organismes présents, ce sont 35 personnes qui ont assisté à la réunion. La directrice, Michelle Margarit, revient sur le bilan de la régionale.

Natacha Bergeron, francophone de Grande-Prairie, a décidé que son parcours scolaire serait en français, et elle est maintenant étudiante au Campus Saint-Jean. À l’occasion du Sommet, Le Franco l’a rencontré pour une entrevue.

Samedi 9 septembre, les cours de français ont repris à la Cité des Prairies de Lethbridge après la pause estivale. Depuis plusieurs années maintenant, des sessions de 10 cours de 50 minutes sont offerts par l'ACFA pour 100$, incluant l'adhésion à l'association. Trois niveaux sont disponibles : conversation, intermédiaire et débutant. Les cours auront lieu tous les samedis à respectivement 9h, 10h et 11h.

Le mois de septembre est toujours le moment idéal pour connaître les activités proposées en région. En poste depuis le début de cette année, Geneviève Malenfant, directrice du développement et des opérations, a décidé de s’atteler à la réorganisation complète de la régionale. Un travail qui commence enfin à porter ses fruits !

Lundi 28 août, l'ACFA Régionale de Red Deer a accueilli son nouveau directeur : M. Serge Gingras. Originaire de la ville de Québec, ce récipiendaire du prix de reconnaissance de la mairesse de Red Deer en 2017 comme Bâtisseur de communauté, vit en Alberta depuis 1981. Très impliqué, il est actuellement le président du Conseil de la Central Alberta Pride Chair Society et le vice-président du Conseil d’administration de la Central Alberta Refugee Effort. Serge Gingras a toujours suivi de près ce qui se passait dans la communauté, tant aux niveaux régional que provincial. Aujourd’hui, il conçoit son rôle à l’ACFA comme une expansion du rôle qu’il a déjà dans la communauté.

Page 1 sur 12
Aller au haut