Une cinquantaine de participantes se sont rassemblées au Edmonton Hotel and Convention Centre, du 16 au 18 novembre dernier pour se joindre au 3e forum organisé par la Coalition des femmes de l’Alberta, le forum Génération’ELLES.

Le forum, qui culminait avec le Gala des Muses, permettait aux femmes d’assister à des conférences données par des femmes inspirantes, de suivre divers ateliers formateurs, comme le maintien d’une bonne santé ou comment gérer un budget, mais surtout, de se rassembler.

La paroisse francophone située à l’ouest d’Edmonton emménage au centre-ville où elle partagera les espaces de la paroisse Saint-Joachim.

Les paroissiens de Sainte-Anne ont tenu leur première messe collective avec les paroissiens de Saint-Joachim le 10 novembre dernier.

« Les deux paroisses gardent leur identité. Il ne s’agit pas d’une amalgamation, mais d’une cohabitation. Saint-Joachim a bien voulu nous accueillir », précise la secrétaire au conseil paroissial de la paroisse Sainte-Anne, Suzanne Lamy-Thibaudeau.

L’école Desrochers a célébré son 10e anniversaire par un banquet, le 10 novembre dernier à l’hôtel Sawridge devant près de 130 personnes, dont près d’une trentaine d’Edmonton.

« Merci de vous être déplacés en si grand nombre, vous ne pouvez pas savoir combien cela nous fait chaud au cœur », a lancé le conseiller scolaire Laurent Bolduc en faisant allusion à toutes les personnes qui s’étaient déplacées de la capitale albertaine pour l’occasion. « Cela a été 10 ans d’efforts et cela n’a vraiment pas été facile, comme vous pouvez l’imaginer », ajoute-t-il.

Profitant de son Gala des prix d’excellence 2012, le Conseil de développement économique de l’Alberta (CDÉA) a procédé à une remise de l’Ordre du mérite coopératif et mutualiste canadien.

« Je suis très touché de remettre ce soir l’insigne de Premier Degré de l’Ordre du mérite coopératif et mutualiste canadien à un homme  qui a donné de son temps, de son énergie et de son courage pour le vivre ensemble. C’est un travailleur acharné et lucide, doté d’une éthique élevée, gage de désintéressement », a lancé le président-directeur général du CDÉA, Marc Tremblay, en parlant de Gilles Bouchard.

Avec des services élargis, un budget équilibré et une équipe solide, le Centre d’accueil des nouveaux arrivants francophones (CANAF) dresse un bilan positif de sa dernière année!

« Depuis nos débuts, notre croissance est soutenue et pour la prochaine année, notre objectif est de desservir au-delà de 1000 clients », s’est exclamé le directeur du CANAF, Mamady Camara, à la trentaine de personnes réunies à la Cité des Rocheuses, le 25 octobre dernier, pour assister à la troisième assemblée générale annuelle de l’organisme.

Seize ans après son passage à Bonnyville, l’expert en vins, Marc Vigneron, aujourd’hui directeur général de la compagnie Nobilis, était de retour pour rencontrer la communauté.

Plus de 70 personnes se sont présentées au Centre culturel de Bonnyville, le 26 octobre dernier, pour participer à une soirée de dégustation de vins qui visait à souligner le 35e anniversaire d’incorporation de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Bonnyville/Cold Lake.

C’est par l’entremise d’une zone de revitalisation des entreprises (ZRE) que l’identité du Quartier francophone d’Edmonton se développera de Mill Creek à Bonnie Doon.

« Tout le monde sait que le quartier Bonnie Doon est le Quartier francophone, mais nous n’avions rien pour nous distinguer des autres quartiers », avance une des membres du comité fondateur et propriétaire d’une boutique dans le quartier, La Bébé boutique, Patricia Auger-Lachance.

Avec de nouveaux membres, des partenariats accrus dans la communauté, un surplus financier et une reconnaissance au sein de la municipalité, le président de l’organisme, Cédrik LeBlanc assure avoir connu une bonne année.

C’est devant un public de presque 30 personnes que l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Grande Prairie a fait état de son dernier plan stratégique lors de son assemblée générale annuelle (AGA), le 22 septembre dernier, à l’école Nouvelle Frontière.

Le français a résonné sur les ondes du 88,1 FM dans la région de Bonnyville, le 29 septembre dernier, dans le cadre du Forum de la radio communautaire organisé par l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Bonnyville/Cold Lake.

Durant la fin de semaine, les élèves du secondaire des écoles Beaux-Lacs de Bonnyville et Voyageur de Cold Lake ont été conviés à suivre des formations radio et à diffuser le contenu qu’ils ont créé durant ces ateliers. Au total, neuf jeunes ont participé à l’activité et tous ont eu la chance de parler sur les ondes qui diffusaient sur un rayon de 10 kilomètres.

C’est dans une ambiance tendue qu’une vingtaine de membres de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Calgary se sont réunies, le 1er octobre dernier à la Cité des Rocheuses, pour participer à la 29e assemblée générale annuelle de leur organisme.

En effet, la présidence de la régionale a été sous les feux de la rampe au cours des jours qui ont précédé cette rencontre annuelle, alors qu’a été rendu public le fait que la régionale avait versé une somme à sa conjointe pour effectuer des demandes de financement, sans obtenir au préalable, l’autorisation des membres du conseil d’administration.

Page 33 sur 41
Aller au haut