Seize ans après son passage à Bonnyville, l’expert en vins, Marc Vigneron, aujourd’hui directeur général de la compagnie Nobilis, était de retour pour rencontrer la communauté.

Plus de 70 personnes se sont présentées au Centre culturel de Bonnyville, le 26 octobre dernier, pour participer à une soirée de dégustation de vins qui visait à souligner le 35e anniversaire d’incorporation de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Bonnyville/Cold Lake.

C’est par l’entremise d’une zone de revitalisation des entreprises (ZRE) que l’identité du Quartier francophone d’Edmonton se développera de Mill Creek à Bonnie Doon.

« Tout le monde sait que le quartier Bonnie Doon est le Quartier francophone, mais nous n’avions rien pour nous distinguer des autres quartiers », avance une des membres du comité fondateur et propriétaire d’une boutique dans le quartier, La Bébé boutique, Patricia Auger-Lachance.

Avec de nouveaux membres, des partenariats accrus dans la communauté, un surplus financier et une reconnaissance au sein de la municipalité, le président de l’organisme, Cédrik LeBlanc assure avoir connu une bonne année.

C’est devant un public de presque 30 personnes que l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Grande Prairie a fait état de son dernier plan stratégique lors de son assemblée générale annuelle (AGA), le 22 septembre dernier, à l’école Nouvelle Frontière.

Le français a résonné sur les ondes du 88,1 FM dans la région de Bonnyville, le 29 septembre dernier, dans le cadre du Forum de la radio communautaire organisé par l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Bonnyville/Cold Lake.

Durant la fin de semaine, les élèves du secondaire des écoles Beaux-Lacs de Bonnyville et Voyageur de Cold Lake ont été conviés à suivre des formations radio et à diffuser le contenu qu’ils ont créé durant ces ateliers. Au total, neuf jeunes ont participé à l’activité et tous ont eu la chance de parler sur les ondes qui diffusaient sur un rayon de 10 kilomètres.

C’est dans une ambiance tendue qu’une vingtaine de membres de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Calgary se sont réunies, le 1er octobre dernier à la Cité des Rocheuses, pour participer à la 29e assemblée générale annuelle de leur organisme.

En effet, la présidence de la régionale a été sous les feux de la rampe au cours des jours qui ont précédé cette rencontre annuelle, alors qu’a été rendu public le fait que la régionale avait versé une somme à sa conjointe pour effectuer des demandes de financement, sans obtenir au préalable, l’autorisation des membres du conseil d’administration.

L’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Red Deer a présenté un bilan annuel positif à la vingtaine de personnes présentes lors de son assemblée générale annuelle (AGA) tenue au Hub, situé près des bureaux de l’organisme, le 18 septembre dernier.

Malgré un déficit avoisinant les 2000 $, la présidente, Marie-Lyne Raba, assure que l’organisme a consolidé ses acquis. « Nous avons connu beaucoup de succès avec les relations que nous bâtissons depuis plusieurs années. L’année dernière, nous en avons vu les bénéfices », se réjouit cette dernière.

Avec une nouvelle école inaugurée en juin 2011 et de nouvelles installations sportives, l’école francophone, située à Saint-Paul, s’avérait une candidate de choix pour recevoir un évènement de cette envergure.

C’est donc du 17 au 19 mai 2013 qu’auront lieu les Jeux francophones de l’Alberta, organisés par la Fédération du sport francophone de l’Alberta (FSFA).

« Il y a une excellente volonté de la part du personnel d’être l’hôte des Jeux, surtout de la directrice de l’école qui est très enthousiaste », affirme la directrice de la FSFA, Monique Witzell.

Les Franco de la Bow ont atteint l’objectif de leur campagne de recrutement et l’organisme est devenu une régionale de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA), le 6 septembre dernier.
 

Près d’une vingtaine de personnes se sont réunies pour participer à une Assemblée générale extraordinaire qui a permis aux Franco de la Bow de devenir l’ACFA régionale de Canmore/Banff.

En cette rentrée automnale, le Centre d’accueil pour les nouveaux arrivants francophones (CANAF), qui a été en négociations avec Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) au cours des dernières semaines, entrevoit l’avenir avec un optimisme renouvelé.

« Au printemps, nous étions en période de négociation avec notre bailleur de fonds. Au départ, le projet de camp de vacances destiné aux jeunes francophones avait été approuvé, puis refusé. Cependant, nous avons eu la chance de les rencontrer pour leur présenter la valeur ajoutée de ce camp », de témoigner le directeur général du CANAF, Mamady Camara.

Près d’une centaine de personnes se sont réunies, le 29 aout dernier, au Westin de Calgary pour assister au lancement de la programmation du WordFest 2012.

« Cette année, ce sont 77 auteurs en provenance de 11 pays qui font partie de la programmation du festival qui se déroulera du 9 au 14 octobre », a souligné la directrice du Wordfest, Jo Steffens.

Du côté francophone, sept auteurs feront partie de la composante française, le Festival des mots. « Le Wordfest a toujours essayé de promouvoir les auteurs francophones, mais aussi d’autres langues comme l’espagnol ou encore l’italien », affirme la responsable du Festival des mots et de la programmation jeunesse du Wordfest, Sandra Paire.

Page 32 sur 40
Aller au haut