Les dirigeants de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Calgary a annoncé, le 25 janvier dernier, qu’ils avaient mis un terme au contrat de la directrice générale Céline Bossé, après quelque 13 mois en fonction.

C’est après une évaluation effectuée par un comité mandaté par le conseil d’administration que la décision de ne pas renouveler le contrat de Mme Bossé a été prise. « Pour l’ACFA régionale de Calgary, nous estimons qu’il s’agit d’un pas vers l’avant », a avancé la présidente de l’organisme, Pierrette Messier-Peet.

La température idéale pour un « Deep Freeze » à Edmonton? Quand le mercure frôle le moins 10 degrés Celsius, que le soleil brille un peu et que le vent souffle à peine. C’était le cas le 12 janvier dernier pour la journée d’ouverture de la 6e édition du festival d’hiver qui se déroulait dans le quartier Alberta Avenue.

« C’est super, la température est parfaite », se réjouissait la productrice artistique et directrice générale du festival Deep Freeze, Christy Morin.

Il y a six ans, le festival, qui s’échelonne sur deux jours, a été conçu par l’association communautaire Arts on the Ave comme une fête de quartier qui célèbre l’art et la culture du Avenue District, situé entre NAIT et Northlands à la hauteur de la 118e Avenue. « Prenant de l’ampleur chaque année, l’évènement implique maintenant 260 bénévoles et l’on s’attend à ce que près de 25 000 personnes en provenance d’Edmonton et des environs descendent sur le site », fait savoir Mme Morin.

Depuis le 14 janvier dernier, le poste de télévision Shaw TV Cable 10 de Calgary présente, et ce, jusqu’à la mi-mars, une série d’émissions bilingues.
 
Intitulée Hello-Bonjour Calgary, cette émission, animée par Ann Boiteau, est le fruit d’un partenariat entre l’Association canadienne-française de l'Alberta (ACFA), régionale de Calgary, la Société franco-canadienne de Calgary (SFCC) et la Cliff Bungalow-Mission Community Association.
 

Le festival d’hiver byzantin Deep Freeze est de retour pour une 6e année consécutive les 12 et 13 janvier sous le thème « Wild West ».

Pour trouver ce thème, les organisateurs se sont replongés dans l’ambiance du territoire avant que celui-ci ne devienne la province de l’Alberta. À l’époque, il s’agissait d’un territoire cri. « Nous avons pensé aux Amérindiens et aux cowboys. C’est vraiment pour aller chercher l’énergie de ce temps-là », partage la productrice artistique du festival, Christy Morin.

Deep Freeze offre une véritable vitrine aux artistes de l’Alberta avenue (118e Avenue) qui sont nombreux à vivre dans ce quartier. Des arts visuels, des prestations musicales, des saynètes théâtrales, un concours de sculptures sur glace et autres manifestations artistiques sont prévues au programme élaboré par Arts on the Ave.

La fête de Noël à La Cité francophone, qui a eu lieu le 8 décembre dernier, s’est tenue sous le thème de la multiculturalité et a attiré un grand nombre de visiteurs qui ont dû s’armer de patience pour rencontrer le Père Noël.
 

L’évènement qualifié de succès par la coordonnatrice de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale d’Edmonton, Céline Dumay, aura rassemblé près 1200 personnes.      

La radio de Radio-Canada en Alberta, CHFA, change de fréquence radio dans la région de Saint-Paul.

Diffusée sur la fréquence 680 AM, les résidents de Saint-Paul et les environs devront dorénavant syntoniser le 105, 5 FM pour entendre le français sur les ondes de la société d’État.

Or, les auditeurs sont sans radio francophone depuis le 30 novembre dernier, date à laquelle la Première Chaine a cessé sa diffusion sur la bande AM. Le service a repris le 17 décembre dernier, sur la nouvelle fréquence.

Quarante élèves de la 6e à la 9e année de l’École francophone d’Airdrie ont passé 24 heures à l’extérieur, du 6 au 7 décembre dernier, afin d’amasser des fonds et des denrées non périssables qu’ils remettront à la banque alimentaire de la ville pour le temps des Fêtes.

« Les jeunes avaient envie de poser une action pour aider leur communauté et vivre 24 heures comme des sans-abris », affirme le directeur de l’école, Martin Camirand, en précisant que l’initiative émane des élèves. « Les enseignants n’ont pas eu le choix de suivre et les supporter », ajoute-t-il le sourire dans la voix.  

Le Réseau santé albertain (RSA) et Alberta Health Services (AHS) collaborent à un nouveau projet qui permettra d’identifier les professionnels de la santé capables de s’exprimer en français et permettre à la population de les reconnaitre.

Ce projet vise le Nord-ouest albertain, spécifiquement Grande Prairie et ses environs.

Le Centre d’accueil et d’établissement (CAÉ) du Nord de l’Alberta a tenu son Carrefour interculturel à La Cité francophone, le 24 novembre dernier, devant près de 45 personnes, dont la majorité provenant de la communauté immigrante.

Afin d’illustrer le thème, Éduquer aux valeurs en famille aujourd’hui dans un milieu marqué par la diversité, le CAÉ avait invité deux Canadiens de naissance et deux d’origine immigrante pour témoigner de leur vécu en tant que panellistes. Le professeur Boniface Bahi, du Campus Saint-Jean, assurait le rôle du modérateur.

Une cinquantaine de participantes se sont rassemblées au Edmonton Hotel and Convention Centre, du 16 au 18 novembre dernier pour se joindre au 3e forum organisé par la Coalition des femmes de l’Alberta, le forum Génération’ELLES.

Le forum, qui culminait avec le Gala des Muses, permettait aux femmes d’assister à des conférences données par des femmes inspirantes, de suivre divers ateliers formateurs, comme le maintien d’une bonne santé ou comment gérer un budget, mais surtout, de se rassembler.

Page 31 sur 40
Aller au haut