Hélène Lequitte

Hélène Lequitte

Pour la 21e année consécutive, le mois de l’histoire des Noirs est célébré au Canada. Plusieurs membres de la communauté francophone en Alberta ont été invités, le 6 février, au Musée de l’Histoire, à Gatineau. C’est une première pour un gouvernement de lancer ce type d’initiative. Cette année, ils ont reconnu le fait de l’immigration de la communauté noire au Canada, mais aussi le fait de la discrimination. Une reconnaissance qui aura sans nul doute touché ces invités.

Couv 16 fevrier

Depuis le 10 février, la clinique de Calgary a accueilli un autre genre de clinique, la clinique jeunesse. Une clinique dans la clinique, mais avec un horaire précis et pour des besoins spécifiques : ceux des jeunes. Sophie Gentilini, psychothérapeute et coordinatrice des services en français nous en raconte un peu plus !

photosdelaclinique

Les parents de l’école Rose-des-vents s’impatientent de la lenteur à mettre en œuvre un jugement de la Cour suprême rendu en avril 2015. Le Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique (CSF) augmente les pressions politiques pour trouver un terrain propice à construire une nouvelle école élémentaire, sur un autre site que celui occupé par l’école secondaire du conseil. Ce n’est pas facile dans Vancouver où le prix de l’immobilier est le plus élevé au pays.

Dube Rose-des-Vents IMG 4971

La profession de massothérapeute est une deuxième carrière pour Marcel Hamann, qui s’est retiré des Forces canadiennes en 2004. Après s’être engagé en 1979, il sera muté en 1996 : direction l’Alberta ! Ce déménagement marquera un tournant décisif tant dans sa vie personnelle que pour sa carrière professionnelle. M. Hamann décidera de suivre en 1999 son premier cours de massothérapie avec le Metro College, une formation en parallèle de ses fonctions à l’armée. En 2004, c’est le grand saut ! Il quittera pour de bon les Forces canadiennes, afin d’entamer une seconde formation au MH Vicars School à Edmonton. Aujourd’hui, Marcel s’est établi à son compte et possède son propre cabinet. Il partage avec Le Franco les étapes d’un parcours atypique, mais aussi riche en expérience humaine.

3ba9507e-b66d-473d-b99c-03fed2e43f4e

Recouvrer les traces du passé, c’est la mission que s’est donnée Marie Simon Beaupré, 83 ans. Cette femme originaire de Rivière-la-Paix, mère de quatre enfants, aura consacré une bonne partie de sa vie à rechercher le passage des francophones de l’ouest du pays. Réaliser un dictionnaire généalogique, ça prend du temps ! Rencontre avec cette pionnière du passé qui a tant à partager.

IMG 4361

Après des mois de flottement, le Conseil de développement Économique de l’Alberta (CDÉA) peut compter depuis le 26 janvier sur un nouveau directeur général, M. Juste Kagisye. Au parcours académique riche et fort d’une expérience professionnelle de plus de 20 ans,  M. Kagisye possède de nombreux diplômes notamment deux Maîtrises en Administration des Affaires (MBA) de l’université de Royal Roads, Victoria – Colombie-Britannique – et de la Haute école de Management de l’université de Grenoble, France. Passionné des ressources humaines, c’est tout naturellement qu’il se concentre sur le leadership et la gestion du changement en entreprise. Après avoir travaillé dans de nombreux pays d’Afrique, d’Europe et d’Amérique du nord, c’est donc au CDÉA que Juste Kagisye pose ses valises. Son souhait : apporter une dimension locale, nationale et internationale à l’organisme. Rencontre.

16-LECDEAJusteK 3074c-small ok

Le Bureau de la recherche du Campus Saint-Jean (CSJ) a présenté, le 26 janvier, la première conférence et dialogue intitulée Immigration francophone dans les territoires et l’ouest canadien : réalités et perspectives après 10 ans d’accueil et de service. Cette conférence financée par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, (IRCC) a permis de faire non seulement le point sur la situation, mais aussi de mettre en avant certains questionnements sur l’avenir de l’immigration, notamment celle qui a trait à l’Alberta.

IMG 4339ok

Le nouveau visage du théâtre de la Cité des Rocheuses à Calgary sera dévoilé le samedi 25 février. Un coup de jeune bien nécessaire qui permettra à l’espace polyvalent d’améliorer ses offres cinématographiques et théâtrales à la communauté.

1D1A0227

Près de 48 participants ont répondu présents à la consultation organisée par le Réseau santé albertain, le 20 janvier à la Cité francophone. C’est la première consultation de ce genre qui est organisée à cette échelle par le Réseau. Quel sera le plan stratégique pour les cinq prochaines années auprès de la communauté ? C’est ce que le Réseau cherchera à définir.

IMG 1834

Le hasard fait bien les choses. La licence du CRTC est arrivée au même moment que l’enregistrement de l’émission « La chanson se lève à l’Ouest ». Cette série de six émissions d’un format de 55 minutes chacune, raconte cinquante années d’anthologie de la chanson de l’Ouest canadien. Les enregistrements le 16 et le 17 janvier se sont déroulés dans les locaux d’Alta TV. René-Vincent Tshibula, derrière la console, Ronald Tremblay réalisateur et Anne Josée Thibeault co-réalisatrice, nous ont fait part de cette aventure radiophonique.

16388359 10211746566041066 6859537889688817713 n

Page 12 sur 19
Aller au haut