Le Franco

Le Franco

« Il y a beaucoup de rumeurs, c’est une bonne occasion de clarifier les choses. »

C’est par cette affirmation que Donald Ipperciel, codoyen au Campus Saint-Jean, a entamé son atelier sur l’éducation postsecondaire en français au Rond Point 2013. Quand on dit éducation postsecondaire, deux dossiers font surface dans les préoccupations de plusieurs organismes de la francophonie.

Il s’agit de la santé financière du Campus Saint-Jean (et la prétendue volonté de l’Université de l’Alberta de rapatrier certains des programmes du CSJ), et l’offre de programmes collégiaux en français à travers la province, ou la survie du Centre collégial de l’Alberta (l’angle de définition du problème déterminant les solutions, comme on aura pu le constater lors de la discussion).

Les quelque 150 membres de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) réunis à Edmonton adoptent de façon unanime un membership renouvelé.

Après plusieurs années de travail, débats et d’échanges, l’ACFA a finalement réglé la question de son membership, le 19 octobre dernier, lors de son assemblée annuelle.

« Je suis tellement heureuse que ce dossier soit réglé. Oui, il reste encore beaucoup de travail à faire notamment au niveau de sa mise en œuvre, mais le fait que nous ayons réussi à rallier tout le monde vers un objectif commun est vraiment l’élément que je retiens », a affirmé la présidente sortante de l’ACFA, Dolorèse Nolette.

La compagnie de théâtre francophone tentera de retrouver l’équilibre budgétaire après deux années déficitaires.

C’était soir d’assemblée annuelle pour L’UniThéâtre, le 30 septembre dernier, alors que la compagnie dressait le bilan de sa dernière année (1er juillet 2012 au 30 juin 2013), la première complète en poste pour le directeur artistique et général, Brian Dooley.

Grâce à la formation de la relève musicale et la mise en valeur des artistes de la chanson francophone de l’Alberta, l’organisme est bien ancré dans la communauté.

Une quinzaine de personnes se sont réunies à La Cité francophone, le 28 septembre dernier, pour participer à l’assemblée annuelle du Centre de développement musical (CDM). « Si je pouvais résumer notre dernière année en un seul mot, je dirais que le mot stabilité ser ait le plus approprié, et ce, autant au niveau du bureau central que de la programmation offerte par le CDM », a affirmé la présidente de l’organisme, Karen Doucet.

Grâce à un nombre record de donateurs et un excellent rendement sur ses placements, la Fondation a terminé son dernier exercice financier avec un bénéfice net de près de 594 000 $.

Une trentaine de personnes se sont déplacées à La Cité francophone, le 21 septembre dernier, pour participer à l’assemblée générale annuelle de la Fondation franco-albertaine (FFA), rencontre qui précédait le Rendez-vous des Philanthropes.

La période de mise en candidature se termine le 23 septembre.

Devenir conseiller scolaire francophone vous intéresse? Il est possible de poser sa candidature pour l’un des 23 postes disponibles en province, soit six postes au Conseil scolaire FrancoSud, sept postes au Conseil scolaire Centre-Nord (CSCN), cinq postes chacun au Conseil scolaire Centre-Est et cinq postes au Conseil scolaire du Nord-Ouest (CSNO).

Après une assemblée de fondation en juin dernier, un Cercle local s’est ajouté à la grande famille de l’ACFA à la fin aout.

Il aura fallu cinq ans à Malorie Aubé pour réunir les francophones de Camrose et ses alentours. Le 25 aout dernier, l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) a accepté son groupe en tant que cercle local.

À Rond Point 2013, qui se tiendra en octobre, l’ancien président de 2004 à 2009, Jean Johnson, sera confirmé comme président de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) pour un mandat de deux ans.
    
En effet, M. Johnson est le seul candidat ayant déposé sa candidature à la présidence de l’ACFA avant la date limite qui était le 30 aout dernier à 16 h.

À moins de désistement de dernière minute, l'avis officiel du directeur de scrutin sera publié le 6 septembre prochain, des élections se dessinent dans deux territoires.

La date limite pour déposer sa candidature à un poste d’élus au Conseil d’administration provincial de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) est à 16 h le 30 aout. Mais déjà, dans certains territoires, à moins de désistement, des élections se dessinent.

 

En effet, pour le poste à pourvoir dans la région Centre, quatre personnes ont confirmé leur intérêt, tous d’Edmonton : Aoue Koffi Armand Didier, Denis Fontaine, Alexandre Bossé Vanier et Dulari Prithipaul.

 

Deux Franco-Albertains ont procédé au lancement officiel de leur EP (extended play) devant parents et amis.

Quelque 85 personnes se sont entassées dans la petite galerie d’arts Daffodil à Edmonton, le 16 aout dernier, pour découvrir le premier EP éponyme de Post Script, un duo formé de Stéphanie Blais et Paul Cournoyer.

« La réponse a dépassé nos attentes. Avec l’invitation sur Facebook, on s’attendait à une cinquantaine de personnes », s’exclame Stéphanie Blais.

Page 5 sur 19
Aller au haut