Avec l’annonce du Plan d’action pour les langues officielles le 28 mars dernier, beaucoup nourrissaient l’espoir que des fonds seraient alloués à la formation d’enseignants en français. Bien que Justin Trudeau et Mélanie Joly aient assuré vouloir endiguer le problème de la pénurie, le plan ne prévoit rien pour les institutions postsecondaires francophones, au grand dam du Campus Saint-Jean.

Campus Saint Jean

Aller au haut