Surpopulation étudiante, zonage inapproprié, librairie et gymnase absents, les 6 établissements que forment l’école Saint-Vital de Beaumont ne répondent plus aux besoins de sa population étudiante. Armée de parents attentionnés et d’une volonté de fer, la direction tente toutefois d’améliorer la situation au profit de ses élèves.

Aller au haut