Imprimer cette page

La nouvelle école francophone de Red Deer vient d’être inaugurée

Début septembre, les 140 élèves de l’école francophone La Prairie (maternelle à 9e année) ont découvert leur nouvelle école. L’inauguration officielle s’est quant à elle déroulée le 29 octobre, en présence de nombreux invités.

Mercredi 29 octobre, 10 h 30. Près de 200 personnes sont réunies dans le vaste gymnase de la nouvelle école La Prairie pour fêter son inauguration officielle. Jean Doyon, directeur de l’école depuis 2010, glisse un mot d’accueil et rappelle qu’il s’agit de « la seule et unique école francophone de Red Deer ».

Après que l’hymne national interprété par l’orchestre scolaire ait résonné dans l’immense salle de sport, le directeur évoque le chemin parcouru depuis 1996, date de création de l’école qui accueillait à l’époque 23 élèves dans les locaux de la Red Deer Christian Society. Annoncée en 2011, la construction d’un nouvel édifice débute en 2013. La première rentrée a eu lieu cette année. « La voilà enfin, notre belle école tant attendue ! », s’enthousiasme Jean Doyon.


La matinée se poursuit en musique avec plusieurs morceaux de l’orchestre de l’école. Le tout récent groupe jazz offre d’ailleurs sa première performance publique. Les invités se succèdent ensuite au micro : la mairesse Tara Veer (« merci pour votre patience avec ma grammaire en français »), la vice-présidente du Conseil scolaire Centre-Nord Karen Doucet (« maintenant, vous avez un chez vous ! », lance-t-elle aux élèves), Gina Gagnon du conseil d’école, deux élèves et, enfin, le député de Red Deer South Cal Dallas, qui fait lui aussi l’effort de s’exprimer dans les deux langues officielles.

 


« Avant, on mangeait dans notre classe »
Puis vient le temps de couper le ruban, de remercier tout le monde et de visiter l’école flambant neuve. Quelques élèves se transforment en guides touristiques pour l’occasion, arborant un badge adéquat.

Alexandra Mah, en 6e année, s’est prêtée au jeu. Elle commence par présenter le hall d’entrée qui sert habituellement de réfectoire, avec sa cuisine accolée. « Avant, on mangeait dans notre classe, raconte-t-elle en se remémorant l’ancienne école La Prairie. On ne pouvait pas être avec tous nos amis ! »

L’école dispose désormais d’un laboratoire de sciences, d’un « salon étudiant » à l’étage (avec notamment un baby-foot), d'un atelier menuiserie ainsi que d’une salle pour la musique et les arts plastiques. « On a plus de matériel, par exemple du tissu pour le scrapbooking », explique Alexandra.

 



Des classes mieux équipées
De son côté, l’enseignante Suzanne Corbière apprécie les aménagements de sa nouvelle salle de classe : « C’est banal mais une toilette, pour la maternelle, c’est quand même pratique. Avant, c’était partagé [avec les autres classes] et à l’autre bout de l’école ! ». Elle peut aussi compter sur son nouveau tableau interactif qui, selon elle, permet de « chercher les connaissances antérieures des élèves ».

Évidemment, tout n’est pas encore parfait : la bibliothèque n’est pas tout à fait opérationnelle (il reste des cartons à déballer), les cloches ne fonctionnent pas toujours (« à l’extérieur, c’est nous la cloche », plaisante Mme Corbière) et les lumières clignotent parfois. Des détails qui seront sans doute corrigés dans les prochaines semaines.

 


Une nouvelle école juste à côté de l’ancienne
« Il y avait un désir depuis très longtemps d’acquérir une nouvelle école pour nos élèves parce que l’espace ne convenait pas », affirme Jean Doyon. Restait à trouver un emplacement. « On a eu des pétitions pour ne pas nous avoir dans certains quartiers, on a trouvé ça très malheureux », regrette Suzanne Corbière.

L’école sera finalement construite juste à côté de l’ancienne. « Le compromis qui a été fait, c’est que les espaces de stationnement soient partagés avec la ville de Red Deer, puisqu’il y a un parc adjacent », explique le directeur de l’école.

Et l’ancienne école ? Elle sera démolie… une fois que le nécessaire désamiantage aura eu lieu.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)