Un spécialiste de la culture juridique haïtienne à l'Université d'été du CFA - Vidéo

                            Gelin Imanès Collot est un juriste, professeur et chercheur haïtien qui s'intéresse à toutes les nouveautés du droit. Le droit étant l'un des domaines les plus appropriés aux échanges multicutlturels et multilinguistes, c'est un des domaines ou la francophonie haïtienne s'affirme et même dans certains cas, pose des défis (puisqu'institutionalisé) pour l'accessibilité des procédures et concepts judiciaires à la population qui parle principalement créole. 

 

Dans sa conférence du 11 juin dernier donnée dans le cadre de l'Université d'été du Centre de la francophonie des Amériques (CFA), M. Collot aborde la thématique de convergence des acteurs dans un contexte où le français est en situation minoritaire, mais aussi prioritaire et où les gens peuvent se sentir victimes d'un passage trop rapide du français au créole. La langue d'usage en Haïti ne comporte pas tous les concepts juridiques empruntés des différentes sphères d'influence à travers l'histoire, un des nombreux défis que le pays doit relever pour favoriser sa démocratie. 

 

Dans ce contexte, comment arriver à une convergence nationale et, peut-être, internationale des langues du droit?

 

 

Réagissez sur le forum #udetefranco2013 ou @JournalLeFranco sur Twitter. 

 

 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut