Concours national de rédaction : trois gagnants à l'école La Vérendrye

Chaque année depuis 12 ans, l'organisme "Le français pour l'avenir" propose un concours national de rédaction en français ouvert aux élèves de la 10e à la 12e. Après trois longs mois d'attente, les résultats ont été annoncés le 7 mars 2017. L'école française La Vérendrye de Lethbridge ne compte pas un, mais trois gagnants !

Concours national de redaction

Mathieu Lebon-Volia (10e), Erik Trotter (11e) et Christiaan Van Dijk (10e) font partie des gagnants 2016-2017 du concours national de rédaction dans la catégorie Français Langue Maternelle. « Notre école est petite, mais on est bon ! », s'exclame Pascale Jakobsson avec une expression remplie de joie sur le visage. Cette enseignante de français est très fière de ses élèves et ne le cache pas !

Une bourse de 2 000 $

« Un jury partageait cette opinion au point de leur donner une bourse universitaire », souligne Pascale Jakobsson. « Cela va bien au-delà du "bon travail" de l'enseignant. C'est une valorisation nationale ! », poursuit-elle avec entrain. À noter que Chris Hadfield, le célèbre astronaute, faisait partie du jury cette année.

215 000 $, c'est la somme totale distribuée en partenariat par huit institutions post-secondaires aux différents gagnants. Mathieu, Erik et Christiaan ont obtenu chacun 2 000 $ qu'ils pourront utiliser afin d'étudier partiellement ou complètement en français dans l'institution de leur choix parmi les huit participantes.

Et vous, que diriez-vous à votre futur vous ?

Écrire une lettre en français adressée à son futur soi à lire dans 10 ans. Voici le sujet original sur lequel les élèves francophones ont dû travailler. Cette lettre devait également comporter sept mots-clés imposés : passion, rêve(s), bilingue, français, se dépasser, accomplir et futur.

« Elles sont très diverses et très variées, mais elles sont uniques, elles sont à 100% le jet de l'élève », souligne l'enseignante en parlant de leurs compositions. Mathieu pose beaucoup de questions sur le futur. « A-t-on fait de nouvelles découvertes ? », demande-t-il. Parfois surgit également une touche d'humour qui fait sourire « J'aurai déjà 22 ans et plus. Presque une personne du troisième âge ! », écrit Erik du haut de ses 16 ans.

Beaucoup d'interrogations et d'espérances, mais également des aveux. « En fait, tu ne voulais jamais le dire, mais l'école t'a appris beaucoup de choses pour te préparer à la vie », confesse Christiaan dans sa lettre. Le concours aura été une expérience pour le moins enrichissante et positive pour les gagnants. Il ne reste plus qu'à leur souhaiter de poursuivre dans la voie de la réussite et de réaliser leurs rêves !

Pour rappel, "Le français pour l'avenir" est un organisme à but non lucratif qui s'efforce de développer le bilinguisme au Canada auprès des élèves du secondaire. En plus du concours national de rédaction, l'organisme propose également de nombreux forums et rencontres entre francophones à travers l'ensemble du pays.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut