Imprimer cette page

Les devoirs, une autre réalité

Une corvée pour les enfants, un fardeau pour les parents, les devoirs sont souvent un sujet de discorde. Voilà Learning, une entreprise sociale basée à Toronto, a tenté de réinventer cette réalité avec son tout récent campus virtuel d'aide aux devoirs. Combinant études et jeux vidéo, cette nouvelle réalité virtuelle est accessible partout au Canada depuis le 13 septembre dernier.

DevoirsAucun coût, aucun déplacement, voilà tout l'intérêt de ce projet ! Trop souvent, un manque de budget limite les jeunes à recevoir l'aide dont ils auraient besoin. De là est née l'idée de créer un espace virtuel de tutorat complètement gratuit et accessible n'importe où au Canada. L'équipe de Voilà Learning a donc voulu dédramatiser l'expérience des devoirs en « créant un campus fictif qui ressemble aux plateformes de jeux vidéo, où les enfants peuvent créer leur propre avatar et s'amuser sur le campus », comme l'explique M. Hosni Zaouali, directeur des stratégies et des communications. L'entreprise a recruté des programmeurs et des designers spécialisés dans les jeux vidéo à cet effet.

Comment ça fonctionne ?

Sans titre

Lorsque l'enfant se connecte, il est invité à se créer un avatar qui le représentera lors de son parcours sur le campus. Il peut ensuite se promener sur les lieux, jouer à des jeux, interagir avec les autres élèves, poser des questions aux tuteurs en ligne, etc. Cette plateforme est accessible du lundi au jeudi, entre 17h00 et 20h00, à tous les élèves des commissions scolaires inscrites. Elle offre de l'aide aux devoirs non seulement en français et en anglais, mais aussi en mathématique.

Aux dires de M. Zaouali, le seul bémol à cette technologie réside dans le fait qu'un bon nombre de professeurs et d'écoles ne connaissent pas encore son existence. « On encourage tous les conseils scolaires francophones et anglophones à nous contacter pour pouvoir rejoindre ce service complètement gratuit et ainsi en faire bénéficier les étudiants », souligne-t-il.

En route vers une « réalité augmentée »

Voilà Learning n'a pas l'intention de s'arrêter en si bon chemin. Certes, ce campus amène aux enfants la possibilité de pratiquer le français. Cependant, l'aspect virtuel connaît aussi ses limites. « À moins que l’on crée un monde virtuel qui s’applique dans la vie de tous les jours, et dans lequel ils vont pouvoir marcher, manger, jouer à des jeux, interagir avec les autres et faire tout cela en français. Ça leur donnera la possibilité, lorsqu’ils sortiront de la salle de classe, de mettre en pratique ce qu’ils ont appris », s'exclame le principal intéressé.

C'est donc sous la forme d'une application mobile que cette version de « réalité augmentée » prendra vie. L'application permettra aux élèves de transformer leur monde en français en utilisant des lieux réels, « un peu à la manière de "Pokemon Go © " », ajoute M. Zaouali. Vous pourrez vous procurer cette application mobile très bientôt, comme l'a certifié le directeur des stratégies.

La mission de Voilà Learning en bref !

Depuis huit ans, Voilà Learning vient en aide aux élèves du primaire et du secondaire dans l'apprentissage du français. Pour y arriver, l'entreprise a mis sur pied un vaste éventail de produits et de services, allant du tutorat à domicile jusqu'à la construction d'une plateforme virtuelle d'aide aux devoirs. Alors que certains services sont payants, d'autres sont gratuits. L'organisme fonctionne sous un modèle d'économie sociale. Elle génère des fonds, mais les réinvestit dans des programmes gratuits qui rendent l’éducation accessible à tous, comme le précise M. Zaouali.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)