S’allier pour le bien de tous

hey
La Francophonie Jeunesse de l’Alberta (FJA) a offert un 5 à 7 au sein de ses locaux afin d’initier la communauté francophone au concept des alliances Gaies-Hétéros (AGH). Coordonnée par Alexandre Dumas, cette soirée a permis aux personnes présentes de participer à des activités éducatives sur la cause LGBTQ+ et sur les raisons d’être des AGH.

 

Le 19 mars 2015, le gouvernement albertain a amendé le «Education Act » pour permettre aux étudiants de former des AGH dans leurs écoles. Les directions d’écoles et les Conseils scolaires ont l’obligation par cette loi d’appuyer l’initiative des élèves de former des regroupements pour la sensibilisation des minorités sexuelles. « Tous les élèves, y compris ceux ayant diverses orientations sexuelles, identités de genre et expressions de genre, doivent avoir des possibilités éducatives et du soutien nécessaire pour réussir à l’école et dans la vie », explique l’agent de projet AGH, Alexandre Dumas.

Contrairement à certaines croyances, une AGH n’est pas ouverte qu’aux personnes LGBTQ. Ces alliances sont offertes aux personnes qui désirent se renseigner et appuyer les personnes LGBTQ, à ceux qui sont à la recherche de soutien mutuel, qui souhaitent veiller à l’élimination de la discrimination et qui visent à la promotion de l’inclusion et de l’égalité. 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut