Un comité de parents a été mis sur pied dans le but de faire pression sur le gouvernement pour faire approuver les plans de rénovation de l’école secondaire francophone de premier cycle d’Edmonton, Joseph-Moreau, lors d’une réunion  extraordinaire convoquée par le Conseil scolaire Centre-Nord  (CSCN) le 14 novembre dernier.

Ce comité est composé de parents d’élèves qui fréquentent les écoles francophones Joseph-Moreau, Sainte-Jeanne-d’Arc, Notre-Dame et Père-Lacombe.

Les cinq conseils scolaires francophones de l’Albertain ont participé à l’assemblée annuelle de leur fédération.

Une trentaine de personnes se sont réunies à Edmonton, le 18 novembre dernier, pour découvrir le bilan de la dernière année de la Fédération des conseils scolaires francophones de l’Alberta (FCSFA).

« Cette année encore a été marquée par l’esprit de coopération et de travail d’ensemble », a lancé, d’entrée de jeu, la présidente Chantal Monfette.

La Fédération des parents francophones de l’Alberta (FPFA) devient officiellement l’organisme porte-parole des parents francophone auprès d’Alberta Education. « C’est une grande nouvelle pour nous que d’être reconnus par le ministre », admet la présidente de la FPFA, Claudine Lajoie.

Ce statut apporte beaucoup de crédibilité à l’organisme francophone qui appuie les parents et les conseils d’école dans le cheminement scolaire des enfants.

Pour la 14e édition du RaJe (Rassemblement Jeunesse), Francophonie jeunesse de l’Alberta (FJA) a mis une nouvelle formule à l’essai avec le « RaJe surprise » qui a eu lieu au Millenium Place de Sherwood Park, le 5 octobre dernier, et rassemblait 630 jeunes francophones de la 7e à la 10e année de partout en province.
 

« Nous avons voulu créer un effet surprise. Les jeunes ne connaissaient rien du déroulement de la journée », a expliqué la présidente de FJA, Audrey LaBrie.
   

Le rockeur québécois a offert une conférence-spectacle qui aborde le thème de la motivation et de la différence aux élèves des écoles francophones Alexandre-Taché, Gabrielle-Roy, Joseph-Moreau et Maurice-Lavallée, ainsi que l’école d’immersion Sir George Simpson.

C’est avec fébrilité que les élèves de l’école secondaire d’Edmonton, Joseph-Moreau, se sont entassés dans le gymnase pour assister à la conférence spectacle, Martin Deschamps, le 1er octobre dernier.

Pour souligner la deuxième édition de la Semaine canadienne de la démocratie, qui se déroule du 15 au 22 septembre, Élections Canada  tenait un atelier interactif avec des leaders de la communauté de l’éducation civique au Canada, à La Cité francophone.

Une douzaine d’étudiants du Campus Saint-Jean du baccalauréat en Éducation ont participé à cette session interactive, qui se tenait en après-midi le 14 septembre dernier, visant à stimuler l’intérêt des futurs enseignants pour le système électoral et politique, la culture démocratique et la citoyenneté active au Canada.

Le programme de formation de préposé en soins de santé offert en français débutera le 29 octobre au collège Bow Valley.

La formation bilingue de 16 semaines, qui lance la programmation collégiale en français en Alberta, admet jusqu’à 16 étudiants qui recevront un certificat après avoir suivi des cours théoriques, travaillés en laboratoires cliniques et effectués un stage de formation en milieu hospitalier.

Le Conseil scolaire du Sud de l’Alberta (CSSA) et le Conseil scolaire catholique et francophone du Sud de l’Alberta (CSCFSA) préparent le terrain dans l’attente d’un changement à la loi scolaire qui leur permettra de ne former qu’une seule autorité francophone dans le sud de la province.

La directrice générale des deux conseils, Jacqueline Lessard, espère que la structure de la nouvelle administration conjointe soit mise en place d’ici le début de l’an 2013. « Le but ultime est de rapprocher la communauté francophone du sud de l’Alberta et de lui donner plus de vitalité. Nous voulons être prêts lorsque l’autorité francophone conjointe sera approuvée », explique cette dernière.

Malgré un déficit anticipé de 206 000 $ pour l’année 2012-2013, le Conseil scolaire du Nord-Ouest (CSNO) ira de l’avant avec de nouveaux projets en cette rentrée scolaire.

Un programme de formation de leadership scolaire sera offert au personnel enseignant intéressé par la direction d’école. « Il est difficile de recruter des directeurs d’écoles en situation minoritaire et en région éloignée. C’est vrai que nous commençons l’année avec un manque à gagner, mais je crois à ce programme et nous essayons d’être proactifs », affirme le directeur général du CSNO, Marcel Lizotte.

Afin d’équilibrer son budget opérationnel, le Campus Saint-Jean (CSJ) a annoncé, le 15 aout dernier, une série de mesures : administration,recrutement, technologie, tout a été revu et touché avec l’objectif de minimiser l’impact des coupures sur les étudiants.

« Dans tout budget, il y a deux composantes : les revenus et les dépenses. Nous faisons face à une insuffisance de revenus par rapport à des dépenses que j’estimais nécessaires et raisonnables », a souligné, d’entrée de jeu, le doyen du Campus Saint-Jean, Marc Arnal.

Page 14 sur 16
Aller au haut