Réunis à Edmonton du 6 au 8 décembre dernier, les membres du Conseil d’administration provincial de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) se sont donné le mandat d’obtenir une gouvernance communautaire pour le Centre collégial de l’Alberta.

« Nous n’avons plus le luxe du temps. Nous avons déjà perdu trois années et il est temps que la gouvernance du Centre collégial de l’Alberta soit remise entre les mains de la communauté. Nous établirons des partenariats avec le Campus Saint-Jean (CSJ), mais les ressources financières allouées au secteur collégial seraient sous l’égide de l’ACFA », a soutenu le président de l’organisme, Jean Johnson, au terme de la rencontre des élus.

Au cours des derniers mois, le gouvernement albertain a annoncé des compressions budgétaires s’élevant à 147 millions $ dans le domaine des études postsecondaires. C’est ainsi que les étudiants du Campus Saint-Jean (CSJ) se sont réunis le 20 novembre dernier dans le cadre d’une assemblée communautaire pour faire le point sur l’avenir de leur établissement.

« Wow, vous êtes venus en grand nombre et ça fait du bien de voir cela », s’est exclamé le maitre de cérémonie de la session et représentant du CSJ au Student Union de l’Université de l’Alberta, Colin Champagne, à la centaine de personnes, majoritairement des étudiants, qui s’étaient entassés dans le Pavillon Lacerte pour l’occasion.

Pour sa 23e édition, le Parlement franco-canadien du Nord et de l’Ouest (PFCNO) était de retour dans la capitale albertaine, après trois ans d’absence, du 8 au 11 novembre 2013. Organisé conjointement avec Francophonie jeunesse de l’Alberta (FJA), il a permis à 60 jeunes d’expression française âgés entre 16 et 25 ans d’y prendre part, un record de participation.

La première ministre Alex Bouchard, du Yukon, explique la particularité de la tenue du PFCNO à Edmonton. « Ça fait plusieurs fois que nous venons à Edmonton, et c’est l’un des seuls endroits où ils nous accueillent encore dans la législature. Alors, c’est vraiment fantastique! Une belle raison qui nous incite tant à revenir », mentionne-t-elle.

« Il y a beaucoup de rumeurs, c’est une bonne occasion de clarifier les choses. »

C’est par cette affirmation que Donald Ipperciel, codoyen au Campus Saint-Jean, a entamé son atelier sur l’éducation postsecondaire en français au Rond Point 2013. Quand on dit éducation postsecondaire, deux dossiers font surface dans les préoccupations de plusieurs organismes de la francophonie.

Il s’agit de la santé financière du Campus Saint-Jean (et la prétendue volonté de l’Université de l’Alberta de rapatrier certains des programmes du CSJ), et l’offre de programmes collégiaux en français à travers la province, ou la survie du Centre collégial de l’Alberta (l’angle de définition du problème déterminant les solutions, comme on aura pu le constater lors de la discussion).

 

 

Les neuf candidats pour les élections scolaires à Edmonton au Conseil scolaire Centre-Nord (CSCN) – six candidats pour trois postes catholiques et trois candidats pour deux postes publics –  ont participé, pendant deux heures, à un forum pour guider les électeurs dans leur choix.


Une quarantaine de personnes, majoritairement des membres des communautés ethnoculturelles, se sont réunies à La Cité francophone, le 9 octobre dernier, pour venir écouter les candidats aux élections scolaires et tenter d’arrêter leur choix lors des élections qui auront lieu le 21 octobre.

Le coup d’envoi du Rassemblement Jeunesse (RaJe) franco-albertain a été lancé par les tamtams de Kattam,au Millenium Place à Sherwood Park le 4 octobre dernier.

Le spectacle d’ouverture a été plus qu’interactif alors que des dizaines de jeunes sont montés sur scène, tantôt pour participer au micro ouvert, tantôt pour accompagner Kattam au djembé. Les Franco-Albertaines Profitérole, Ariane Mahrÿke Lemire et la formation québécoise de rock-reggae Kodiak ont également livré une performance, avant ou après les ateliers pour en donner plus en termes de musique.

La période de mise en candidature se termine le 23 septembre.

Devenir conseiller scolaire francophone vous intéresse? Il est possible de poser sa candidature pour l’un des 23 postes disponibles en province, soit six postes au Conseil scolaire FrancoSud, sept postes au Conseil scolaire Centre-Nord (CSCN), cinq postes chacun au Conseil scolaire Centre-Est et cinq postes au Conseil scolaire du Nord-Ouest (CSNO).

Le Campus Saint-Jean (CSJ) sera beaucoup plus fréquenté cette année qu’à l’habitude. On parle d’une augmentation probable de 8 % en première année du Baccalauréat.

Les effectifs dépassent les cibles, particulièrement au programme bilingue de sciences infirmières pour lequel les inscriptions ont presque doublé, ce qui peut suggérer un manque de financement à venir pour subvenir aux besoins du groupe. « Pour l’instant les chiffres s’équilibrent parce que les effectifs des années précédentes étaient en dessous des cibles, mais à l’avenir nous devrons peut-être revoir nos critères d’admission pour rester plus proche de la cible de 17 étudiants par niveau », avance la doyenne de la faculté des sciences infirmières, Joanne Profetto-McGrath.

Le gouvernement de l’Alberta a finalement approuvé la fusion des conseils scolaires catholique et public du Sud de l’Alberta. Une fusion qui aura mis près de quatre ans avant d’être approuvée et qui suscite la controverse au sein de la communauté francophone.

Plus de 200 francophones du Sud de l’Alberta célébraient, le 30 aout dernier à l’école Sainte-Marguerite-Bourgeoys de Calgary, à l’occasion de l’annonce officielle de l’approbation par le gouvernement de l’Alberta d’un seul conseil scolaire francophone qui couvrira tout le Sud de la province.

Trois jeunes albertains bilingues participeront au 10e Forum national des jeunes ambassadeurs à la fin aout à Vancouver.

Hailey Curtis de High River, Nicolette Horvath et Eric Boivin, tous deux d’Edmonton, ont chacun leurs raisons de valoriser le bilinguisme. C’est de ces avantages qu’ils vont discuter du 22 au 27 aout prochains.

Au total, ils seront 30 jeunes de neuf provinces et deux territoires à prendre part aux discussions du Forum des jeunes ambassadeurs (FNJA).

Page 12 sur 16
Aller au haut