Hélène Lequitte

Hélène Lequitte

Politique et environnement ne forment pas toujours un mariage évident. L’approche amorcée par le gouvernement concernant la question de l’énergie en Alberta et les promesses non tenues par ce dernier créent de la méfiance. Comment croire alors et avoir confiance dans les politiques qui nous représentent, quand on assiste à une volte-face aussi dérangeante ? La parole engagée est sérieusement ébranlée, et l’avenir des futures générations complètement spolié.  

industry-1752876 1280

En 2017, la cité francophone aura atteint 99,99% de sa capacité. De nouveaux locataires seront à compter parmi les résidents actuels, alors que d’autres organismes déménageront dans des locaux mieux adaptés à leurs besoins. Tour d’horizon !

IMG 8416

Une nouvelle année est bien souvent synonyme de nouveau départ, de bonnes résolutions, d’introspection, voire de nouveaux défis. Comme de coutume, et en début de chaque année, l’arrivée de 2017 est l’occasion de mettre en avant ce qui est important. Une année pour soi, une année pour la planète. L’inspiration, c’est important et la négativité, rebutant. Alors se donner les moyens, c’est aussi chercher à saisir un peu plus chaque jour son bonheur autour de soi. La vie est courte, alors que souhaitez-vous mettre en avant et valoriser pour cette nouvelle année ?

success-846055 1920

Embrasser l’hiver et éveiller la curiosité, c’est dans cette optique que la Cité francophone a ouvert le 2 décembre son patio au public. Plus qu’un endroit, le patio est une idée originale de la Cité, appuyée par la ville d’Edmonton, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie de la ville « WinterCity ».

IMG 8413

Logo OIF.svgIl n’est jamais trop tard pour bien faire ! L’entrée de la province de l’Ontario est perçue par certains comme « un moment historique », telle que l’a déclaré récemment la ministre des Affaires francophones en Ontario, Marie-France Lalonde. Si cette nouvelle est saluée par un grand nombre, une interrogation demeure. Doit-on percevoir l’entrée de l’Ontario comme une avancée ou plutôt comme un retard qui viendrait finalement d’être comblé ? Là est la question.

logocanaf2Suite à une résolution de l’assemblée générale en juin 2016,  le conseil d’administration du Centre d’Accueil des Nouveaux Arrivants Francophones (CANAF) est en cours de réorganisation. Point sur la situation et le futur de cet organisme.

La fête de fin d’année à Grande Prairie a battu son plein !  Si le temps des fêtes est un moment attendu pour se réunir en famille, c’est aussi un moment opportun pour se retrouver au sein de sa communauté.  

Un grand monsieur du monde lyrique, le célèbre baryton Bernard Turgeon, s’est éteint le 25 octobre dernier. Véritable légende de l’opéra au Canada, M. Turgeon aura marqué les esprits tant par son talent de chanteur, mais aussi par la force de ses interprétations dans des rôles d’envergure tels que celui de Louis Riel. Bernard Turgeon aura également dans son sillon formé un grand nombre d’artistes dans le cadre de ses classes d’interprétation. Le départ du célèbre baryton aura laissé un grand vide, mais son passage aura laissé sans conteste une marque indélébile !  

IMG 3630Des francophones venus de l’Est pour s’installer dans l’Ouest, il y en a plus qu’on se l’imagine ! Originaires de Lamèque au Nouveau-Brunswick, Mario Haché et sa femme Isabelle se sont établis en Alberta avec leurs trois enfants. Si ça fait environ 16 ans que l’aventure de l’Ouest canadien a débuté, c’est vraiment cette année que le projet Dixie Lee a commencé. Depuis février 2016, le couple s’est porté acquéreur d’une franchise. Le restaurant, situé à Bonnie Doon, est niché juste à l’entrée du quartier francophone. En plus d’offrir des plats classiques, Mario se met un point d’honneur à créer toute une gamme de produits faits maison.  Quand nourriture, culture et créativité s'entremêlent, c’est la touche francophone que Mario et Isabelle offrent à leur clientèle !

C’est une première dans la Francophonie albertaine ! Le vendredi 18 novembre un panel sur la diversité sexuelle, lancé par Francophonie Jeunesse Alberta, en collaboration avec la Fédération des parents francophones de l’Alberta, s’est déroulé au Campus Saint-Jean. Plus d’une trentaine de personnes ont assisté à l’évènement. Le but de la rencontre ? Sensibiliser et parler sans tabou des défis et des enjeux liés à l’identité sexuelle, l’identité de genre et de l’orientation sexuelle. Une rencontre parfois teintée d’émotion tant pour les jeunes, que pour certains des parents qui ont répondu présents à l’invitation !

Page 13 sur 19
Aller au haut