Le Franco

Le Franco

Grâce à la détermination d’un groupe de parents pour qui l’éducation en français tient à cœur, l’ouverture d’une école francophone à Camrose est prévue pour l’automne.

Lors de sa rencontre régulière du 20 mai dernier, le Conseil scolaire Centre-Nord (CSCN) a voté à l’unanimité pour aller de l’avant avec l’ouverture d’une école dans la municipalité de plus de 17 000 habitants, située à une centaine de kilomètres au sud-est d’Edmonton. Le vote donnait suite à une rencontre la semaine précédente, à Camrose, entre un groupe de parents et quatre conseillers.

 

Le réseau Concerto est maintenant fort de cinq communautés albertaines, alors que Saint-Albert a officiellement rejoint le navire lors de la cérémonie d’adhésion qui a été donnée à la « petite école blanche », au pied de l’historique Mission Hill, le 23 mai dernier.  

Aux côtés de Plamondon, Beaumont, Legal et Morinville, Saint-Albert travaillera donc au rayonnement de la municipalité et de la région. L’objectif que se donnent les membres du réseau Concerto, chapeauté par le Conseil de développement économique de l’Alberta (CDÉA), est de promouvoir le tourisme culturel et l’histoire francophone des communautés bilingues de l’Alberta, en plus d’y attirer investisseurs, entrepreneurs et travailleurs.

C’est mission accomplie pour les organisateurs de la première Foire de la famille à Falher, avec une grande participation aux activités qui se déroulaient du 10 au 12 avril dernier.

« Nous sommes ravis des résultats, fait part la présidente du Centre d’appui à la famille et à l’enfance (CAFE) du Nord-Ouest, Sylvianne Maisonneuve. La Foire de la famille 2014 a été un franc succès! Beaucoup de gens, petits et grands, ont participé et ils sont repartis satisfaits. »

Pour une deuxième année consécutive, l’organisme Volontaires unis dans l’action au Canada (CANAVUA) a profité de la Semaine de l’action bénévole, qui se déroulait du 6 au 12 avril dernier, pour remercier la soixantaine de personnes qui ont donné de leur temps, au cours de la dernière année, pour les programmes et services de l’organisme.


« Grâce à cet appui, CANAVUA a été en mesure au fil des ans d’accroitre ses actions dans divers secteurs afin de répondre aux besoins de la communauté. Nos bénévoles sont vraiment unis dans l’action », a lancé Marie-Laure Polydore, qui prenait la parole au nom du conseil d’administration de CANAVUA.

Inspirée par l’organisation de « Hockey en fête » en 2013, l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Centralta présente un tournoi de hockey bilingue à Legal.

La communauté de Legal et ses quelque 1200 habitants ont vibré au rythme du hockey, du 28 au 30 mars dernier, alors que huit équipes (trois de Legal, deux de Morinville, une de Saint-Albert, une de Westlock et une de la base militaire) ont accepté l’invitation de l’ACFA régionale de Centralta pour participer à la première édition de Hockey au village.

L’Alliance française d’Edmonton a réussi à éponger sa dette, mais l’avenir demeure fragile.

Une trentaine de membres de l’Alliance française d’Edmonton (AFE) se sont réunis dans les locaux de l’organisme, le 28 mars dernier, pour participer à l’assemblée générale annuelle.

Les membres ont constaté que l’AFE avait présenté un surplus de plus de 32 000 $ en 2013, et ce, après avoir enregistré un déficit de quelque 6100 $ en 2012, ce qui portait la dette à près de 20 000 $.

Après une année d’absence, Hockey en fête était de retour à Plamondon pour sa 11e édition avec du hockey, mais aussi avec la présentation d’une compétition de volleyball féminin.

Cent-soixante athlètes francophones ont envahi la petite communauté de Plamondon, du 21 au 23 mars dernier, pour une fin de semaine de sports. « C’est notre 10e édition d’Hockey en fête ici à Plamondon. L’an dernier, l’évènement avait été présenté à Legal, mais cette année, on peut réellement dire que c’est un retour en force », s’est exclamé l’organisateur du volet hockey, Étienne Vaillancourt.

C’est confirmé : le 31 mars 2014, le Conseil de développement économique de l’Alberta (CDÉA) emménagera dans les anciens locaux du Centre collégial de l’Alberta, dans La Cité francophone d’Edmonton.

« Nous voyons l’avantage d’être au cœur des associations franco-albertaines, déclare le président et directeur général du CDÉA, Marc Tremblay. Ce rapprochement physique avec la communauté nous permettra de travailler en collaboration plus étroite avec les associations. […] De plus, l’argent du loyer du CDÉA restera désormais dans la francophonie! »

Une nouvelle directrice pour le Centre collégial de l’Alberta (CCA) et des objectifs précis.

Depuis le 18 février dernier, et pour une période d’un an, Kate Peters, connue dans la communauté franco-albertaine pour son rôle d’agente de liaison communautaire au Secrétariat francophone, est en prêt de service à l’Université de l’Alberta. Son mandat : relancer le Centre collégial de l’Alberta.


« C’est un très beau défi qui tombait bien », soutient, d’entée de jeu, celle qui revenait le 18 février dernier d’un congé de maternité.

Des capsules sont déjà disponibles sur le Web et bientôt une émission régulière à Shaw TV.

Un nouveau joueur vient de faire son entrée sur la scène médiatique francophone en Alberta ; il s’agit d’Alta TV, une initiative d’un groupe d’une dizaine de bénévoles.

Page 2 sur 19
Aller au haut