C’est une première pour les Albertains. Des consultations sur le contenu canadien dans le monde numérique ont été données le lundi 7 novembre à Edmonton. Celles-ci permettent à la ministre du Patrinoime canadien, Mélanie Joly, de faire d’une pierre deux coups puisque des consultations pancanadiennes sur les langues officielles ont également eu lieu en parallèle, et ce jusqu’au 14 novembre. Quel avenir présager pour les journaux francophones en situation minoritaire, notamment celui du Franco, dans le tournant numérique annoncé ? Quel sera l’impact pour la communauté francophone de l’Alberta? Si l’avenir reste incertain, le futur se dessine sans l’ombre d’un doute. Le plus important demeure la compréhension de la réalité de chacun.

Aller au haut