Logo OIF.svgIl n’est jamais trop tard pour bien faire ! L’entrée de la province de l’Ontario est perçue par certains comme « un moment historique », telle que l’a déclaré récemment la ministre des Affaires francophones en Ontario, Marie-France Lalonde. Si cette nouvelle est saluée par un grand nombre, une interrogation demeure. Doit-on percevoir l’entrée de l’Ontario comme une avancée ou plutôt comme un retard qui viendrait finalement d’être comblé ? Là est la question.

Aller au haut