Malgré son discours écologique, Justin Trudeau mise sur le pétrole pour sauver les finances publiques. Les résultats dépendent toutefois du cours du brut, qui échappe au contrôle du gouvernement. Mais dans l’espoir d’une relance, le chef libéral n’a d’autre choix que d’approuver les projets d’oléoducs. Tant pis pour l’environnement, signale Dominique Perron.

Dube Trudeau et Morneau FB

Après les États-Unis, direction l’Europe ! De Strasbourg à Berlin, c’est un emploi du temps chargé qui a amené le premier ministre à poser ses valises sur le vieux continent. Jeudi 16 février, il s’est adressé au parlement européen pour saluer la récente approbation de l’accord de libre-échange CETA entre l’UE et le Canada. C’est la première fois qu’un premier ministre canadien s’exprime face à l’hémicycle européen.

Le Franco fra 20170223 00-5

Ce n’est pas sans une certaine impatience et une grande curiosité que l’annonce du nouveau Budget par Justin Trudeau et sonJustin Trudeau APEC 2015 gouvernement se fait attendre, en ce mardi 22 mars. La tension est presque palpable. Le premier ministre saura-t-il tenir les nombreuses promesses annoncées lors de son élection ? La réponse ne devrait plus tarder et les paris sont ouverts.

Les calculs de Justin Trudeau sont-ils bons ? Si le gouvernement libéral montre une tendance politique beaucoup plus sociale que le gouvernement précédent, la baisse des prix du pétrole cette année en inquiète plus d’un ! C’est sur son compte Twitter que Justin Trudeau a encore annoncé son intention d’introduire une allocation canadienne aux enfants, qui serait selon M.Trudeau: « non imposable, mensuelle, automatique, plus élevée et équitable »!

MJolyLe hasard fait parfois bien les choses. Le premier ministre canadien nouvellement élu, Justin Trudeau, a dévoilé la composition de son cabinet à une date qu'affectionnait particulièrement l'ex-premier ministre libéral Jean Chrétien, le « s'quatre novembre ».

 

Justin Trudeau en a profité pour réduire la taille du cabinet fédéral. Le nouveau cabinet compte dorénavant une trentaine de membres, soit une dizaine de moins que celui du chef conservateur Stephen Harper au moment du déclenchement des élections. Par ailleurs, le nouveau premier ministre a opté pour la parité hommes-femmes au sein de son conseil des ministres.

 

En ce qui concerne le membre du cabinet Trudeau qui sera responsable du dossier des langues officielles, une certaine incertitude a plané dans les heures qui ont suivi l'assermentation des ministres, mais c'est finalement à Mélanie Joly qu'incombera cette responsabilité.

Vendredi 6 février, le chef du Parti libéral du Canada était l’invité du Canadian Club de Calgary, au Petroleum Club.

Vendredi 6 février, Justin Trudeau, chef du Parti libéral du Canada et fils aîné de l’ancien premier ministre Pierre Elliot Trudeau, était l’invité du Canadian Club de Calgary. Il y a donné un discours, dévoilant son programme énergétique.

Il peut sembler étrange, voire ironique, de voir Justin Trudeau s’exprimer au Petroleum Club de Calgary. Le chef du Parti libéral en rit lui-même. Pourtant, existe-t-il lieu plus stratégique pour parler de sa vision de l’énergie au Canada ? Justin Trudeau, dernièrement critiqué pour sa réserve à dévoiler son programme pour les prochaines élections fédérales, a enfin ouvert le bal.

Devant les membres du club, il a donné les grandes lignes de sa politique énergétique. S’il est élu premier ministre en octobre prochain, Justin Trudeau mettra en place, dès les premiers mois de son mandat, un plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le gouvernement imposera alors des cibles de réduction, mais fait important, les provinces et les territoires resteront autonomes dans leur façon d’atteindre ce but.

Aller au haut