Après les États-Unis, direction l’Europe ! De Strasbourg à Berlin, c’est un emploi du temps chargé qui a amené le premier ministre à poser ses valises sur le vieux continent. Jeudi 16 février, il s’est adressé au parlement européen pour saluer la récente approbation de l’accord de libre-échange CETA entre l’UE et le Canada. C’est la première fois qu’un premier ministre canadien s’exprime face à l’hémicycle européen.

Le Franco fra 20170223 00-5

Aller au haut