Imprimer cette page

Le fond du baril?

Le ministre provincial des Finances, Doug Horner, a procédé au dévoilement d’une mise à jour sur la situation économique de l’Alberta, le 30 aout dernier, et M. Horner n’avait pas de bonnes nouvelles à présenter aux contribuables albertains.

En effet, entre le 1er avril et le 30 juin 2012, le gouvernement de l’Alberta a présenté un manque à gagner de 588 millions $. Étant donné que la province avait anticipé un déficit de 886 millions $ pour toute son année financière, le manque à gagner pour le premier quart devait être de 194 millions $, le ministre a dû refaire ses mathématiques.


Maintenant, il est question d’un déficit qui pourrait atteindre les 3 milliards $. Du côté de la province, on explique cette différence par la volatilité des marchés. En effet, le prix du baril de pétrole a été en deçà des prévisions gouvernementales de 99 $. Le prix moyen a plutôt été de 92 $ entre avril et mai et il a même atteint un creux à 77 $ à la fin du mois de juin. Le baril s’échangeait à 95 $ au début du mois de septembre.

Heureusement que le gouvernement d’Alison Redford est allé chercher plus d’argent dans les poches des contribuables (+ 100 millions $ en taxes et + 300 millions $ en primes et licences), car les revenus générés par les ressources non renouvelables étaient près de 900 millions $ en moins que les prévisions initiales.

Lorsqu’on regarde cette mise à jour économique, bien que les revenus totaux du gouvernement étaient inférieurs de 389 millions $ au budget, ce sont les dépenses qui retiennent l’attention. Le gouvernement anticipait des dépenses de 9,759 milliards $ au 30 juin et celles-ci se situaient plutôt à 9,773 milliards $.

Certes, la différence de 14 millions $ est plutôt négligeable lorsqu’il est question de milliards, mais il est tout de même étonnant de constater que ce gouvernement, réélu contre toute attente en avril dernier, n’a pas été en mesure de se serrer la ceinture, surtout lorsqu’on se base sur des revenus qui varient au même rythme que l’humeur des marchés pour renflouer les coffres.

Le gouvernement n’a pas présenté comment il entendait s’y prendre pour s’extirper de cette position économique, surtout que l’administration Redford persiste et signe : l’équilibre budgétaire sera atteint pour l’année 2013-2014. Très peu a étéannoncé par Doug Horner lors de cette mise à jour économique.

C’est à se demander si, en coulisse, on ne fait qu’espérer que le prix du baril connaitrait une forte hausse, permettant ainsi à la province de mieux paraitre à la fin de son exercice. Qu’arrivera-t-il si c’est l’inverse qui se produit? La tradition veut que pour s’assurer de la belle température lors d’un mariage, il faut mettre un chapelet sur la corde à linge, faudrait-il en faire de même et mettre des chapelets à l’Assemblée législative pour espérer que les marchés reprennent de la vigueur?

Il est dommage de constater que la vision du gouvernement soit centrée sur le court terme uniquement. Une meilleure rationalisation au niveau des dépenses aurait permis d’espérer un prix moyen du baril beaucoup moins élevé pour atteindre l’équilibre budgétaire. Revenir à un déficit 0 en 2013-2014 est un bel objectif, mais devra-t-on espérer que le baril se transige à 110 $ pour l’atteindre?

Le gouvernement a beau se fier, chaque année, à ses réserves (Sustainability Fund) pour éponger les déficits, mais ce fonds, qui devaient servir pour les prochaines générations à maintenir un certain niveau lorsque les ressources non renouvelables seront épuisées, a pris une sérieuse cure d’amaigrissement ces dernières années.

En 2009-2010, on retrouvait quelque 15 milliards $ dans ce fonds. Avec la crise économique, plutôt que de couper dans les dépenses, on s’est servi à souhait dans le fonds. La prévision de déficit de 886 millions $ à la fin de la présente année devait faire passer ce fonds à 3,7 milliards $... une réserve qui devra être revue à la baisse si le déficit atteint 3 milliards $. Où est cette vision à long terme? Vite à vos chapelets…
- Étienne Alary

 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)